Sonic/RPG
Annonce importante !
Ce forum a été déserté !
Je te propose de visiter ce forum créé par l'un des admins, mais il n'y en a plus ici !
http://mobiusland-rpg.forumgratuit.org/

Sonic/RPG

Forum RPG sur l'univers de Sonic
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partenaires
MARVELLOUS
Derniers sujets
» Rpg fiche de personnage
Ven 21 Mar 2014 - 14:54 par Amy Rose

» Somberblue (surnom) the Hawk [EN COURS] donner déjà voter av
Ven 21 Mar 2014 - 14:29 par Amy Rose

» Un sujet étrange+ sondage
Ven 21 Mar 2014 - 14:17 par Amy Rose

» Fan de quel personnage
Jeu 20 Mar 2014 - 20:44 par Amy Rose

» Fan de quel personnage
Jeu 20 Mar 2014 - 19:51 par Amy Rose

» Mes hack^^
Jeu 20 Mar 2014 - 18:25 par Amy Rose

» Quelle épisode sonic x
Jeu 20 Mar 2014 - 15:40 par Amy Rose

» Quelle épisode sonic x
Jeu 20 Mar 2014 - 14:54 par Amy Rose

» Quelqu'un par là ?
Mer 19 Mar 2014 - 21:29 par Wince

Navigation
 Index
 Membres
 Profil
 Rechercher
 Fiches
 News


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Mar 3 Juin 2014 - 1:09

Partagez | 
 

 Shelle Aïvy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shelle Aïvy

avatar

MESSAGES : 8
AGE : 23

MessageSujet: Shelle Aïvy   Jeu 24 Juin 2010 - 17:34

• Nom : Aïvy

• Prénom : Shelle

• Âge : 18ans

• Sexe : Féminin

• Lieu de naissance : Ville d’Ishreal _ Aurelia

• Emploi | Occupation : Guitariste

• Race : Mi cobra mi crotale

• Camp : Neutre

• Caractère : Shelle est loin d’être complexe , elle ne ressemble guère aux filles lambdas qui disent non quand elles pensent oui , et inversement , ou autre complications qui font que ces messieurs ne comprennent jamais les femmes. Elle , elle dit toujours ce qu’elle pense , même si ça ne se dit pas. Elle a une grande gueule , et elle ne se gêne pas pour l’ouvrir , d’ailleurs , elle aime bien la provoc’ , et c’est souvent volontairement qu’elle énerve les autres , ça peut dégénérer en bagarre , mais ça elle aime aussi. En effet comme dit plus bas , Shelle est loin d’être féminine , c’est un garçon manqué , les fringues , les bijoux , le maquillage , le shopping etc.. tout ça ne fait pas partie de son vocabulaire, elle est habituée à la dure et sait se contenter de peu. Elle aime la bagarre et fonce dedans dès qu’elle en a l’occasion. C’est une rebelle anarchique , éprise de liberté. Shelle déteste les manières , les obligations , et de ce fait elle est plutôt familière , pas très polie , mais très sociable et très à l’aise dans ses baskets , même un peu trop , elle peut se faire facilement des amis mais...elle a un coté solitaire , comme dit plus haut , elle aime la liberté , et elle tient à la sienne , avoir des amis lui donneraient quelques obligations , c’est pourquoi elle se détache facilement des autres. Mais elle adore s’amuser , très extravertie , elle sera toujours partante pour faire la fête , surtout en groupe, c’est encore mieux. C’est le genre de personne qui veut croquer la vie à pleine dent , et qui vit le jour pour le jour. Elle mène d’ailleurs une vie assez bohème , il arrive souvent qu’elle passe la nuit à jouer de la guitare , dans n’importe quel endroit , un arbre , une usine désaffectée , une place publique , un bar , et qu’elle dorme le jour. De plus , elle n’a pas vraiment de domicile fixe , certes elle a un appartement à Station Square , mais ça ne l’empêche pas de dormir à la belle étoile quand elle le peut. Par ailleurs, elle est très dynamique , elle a beaucoup d’humour et se montre toujours positive malgré son passé taché de tristesse. Téméraire , fonceuse et insouciante , elle adore les sensations fortes , et n’hésite pas à faire des trucs dangereux , juste histoire d’avoir de l’adrénaline. Elle est plutôt sûre d’elle , et peut se montrer arrogante et moqueuse. Cabocharde , elle tient à ses idées et reconnaîtra difficilement ses tords , et elle sera du genre à vouloir régler un différend ..à la baston , ou dans une partie de jeu vidéo peut-être. Oui car Shelle a un coté gamin , et il peut lui arriver d’avoir des réactions assez imprévisible. Egalement , du fait de son ancienne « profession » , Shelle est toujours un peu chapardeuse , et il ne faudra pas vous étonner si en sa compagnie votre portefeuille disparaît..
Mise à part la musique , pas grand chose ne la passionne , mais les avions de chasse la fascinent , réveillant en elle de précieux souvenirs de son père. Shelle peut sembler comme ça avoir tiré un trait sur son passé , mais ce n’est qu’une impression , elle souffre beaucoup intérieurement de ce qu’elle a vécu , et n’a toujours pas accepté la mort de ses parents , la disparition de sa sœur. Il lui arrive souvent de pleurer , mais uniquement lorsqu’elle est seule et que personne ne peut la voir ou l’entendre. Shelle est du genre fière et orgueilleuse , et elle veut paraître forte , aussi elle ne montrera pas ses larmes facilement. Face à ses allures brutales et insouciantes, on pourrait croire qu’elle n’est pas très sensible , mais il ne faut pas s’y fier , elle y est beaucoup plus qu’elle n’y paraît. De plus , elle n’a jamais expié ses traumatismes , et ils sont loin de disparaître, elle revoit souvent en cauchemar ce que ses yeux d’enfant on malheureusement vu , ces images sont profondément ancrées en elle , et ses cicatrices ne se sont toujours pas refermées.
Seule une personne très particulière pour elle pourrait voir et essuyer ses larmes...


• Physique :
Spoiler:
 

Grande , corpulence normale -1m74 pour 53kilos- mais assez athlétique , formes plutôt généreuses. Sa peau est d’un jaune orangé , ponctuée de " galons " jaunes sur de nombreuses parties de son corps. Vu que c’est de l’écaille , on pourrait croire que sa peau serait , rêche , dure , désagréable au toucher , mais non , au contraire , elle est lisse et douce. L’intérieur de sa " capuche " , son museau et le devant de son buste sont couleur chair , mais plutôt bronzée. Ses yeux sont d’un beau vert foncé aux reflets émeraudes , et sont barrés d’un fin trait noir. Sa dentition est pourvue de deux importants crochets , et sur le bout de sa queue, il y a un petit appendice corné qu’elle tient de sa mère , qui agité, peut faire le bruit particulier du serpent à sonnette.
Niveau look , premièrement il faut dire que Shelle n’est pas féminine du tout...Vous ne la verrez jamais dans une robe ou dans une jupe. Niveau maquillage , zéro , ses cils sont naturellement d’un noir soutenu , et ses lèvres d’un rouge foncé.
Généralement elle porte un haut noir moulant et court , un col remontant en deux sangles à rivets sur son cou , et les même sangles sur le bas et aux épaules. Des sangles semblables sont attachés à ses épaules et soutiennent des manches noires , volontairement trouées sur tout le long. Son pantalon favori est en treillis aux couleurs militaire , assez large , la laissant libre de ses mouvements , et rappelle son haut par les sangles noires ornant les poches. Et enfin , elle se sépare rarement de rangers noirs , avec là encore , sangles et rivets. Et pour ce qui est des accessoires , sa capuche est percées de nombreux et divers piercings argents ou dorés , et elle porte souvent des courtes mitaines noirs , englobant son majeur et son annulaire , à grosse boucle argent sur le dessus de sa main. Elle a deux bracelets à pics , un pour chaque poignet. Deux chaînes également sont attachées à sa ceinture, ceinture noire à rivets. Il lui arrive souvent d’avoir des pansements par ci par là , vu qu’elle se bagarre régulièrement. Et vous ne la verrez jamais sans sa guitare...Dans les mains , ou en bandoulière dans le dos.


• Histoire : Bien bien , tout d’abord nous allons faire un peu d’histoire-géo. Parlons de ce Pays , Aurelia , un Pays de taille moyenne , au climat relativement tempéré mais porté sur le chaud , avec des pointes de chaleur en été assez importantes , quelques zones désertiques et un sol majoritairement aride , car peu de pluie. Mais ces désagréments n’empêchaient pas les Aurelians d’aimer leur patrie et d’y rester sagement , cultivant ce qui se prêtait au climat et au sol. Les Aurelians étaient des grands hybrides aux yeux foncés , a la peau bronzé , courageux , honnêtes , hospitaliers , généreux , aimant et prenant soin de leur mère nature. Voici quelques unes des particularités et traits de personnalité qui caractérisaient ce sympathique peuple.

Et maintenant , nous allons parler du Pays voisin : Leasath , juste de l’autre coté du Tropique , et ayant contrairement à Aurelia , un climat plutôt froid. Autrefois très boisé , nombreuses forêts de conifères , peuplé d’une faune diversifiée , largement revêtu d’un manteau blanc durant l’hiver , et température idéal lors de l’été. Leasath était un Pays magnifique , était oui. Car la cupidité , l’envie de pouvoir et d’argent des Leasathiens leur avait fait détruire toute cette nature , raser les forêts pour revendre le bois , exploser des montagnes pour construire autoroutes etc...Bref ce que la plupart des peuples font malheureusement à notre époques. Leasath est maintenant fait de béton et de goudron , de verre et d’acier. Certes ils ont une technologie beaucoup plus développée que leur tranquille voisin Aurelia , mais au final ça ne simplifie pas la vie. A l’inverse des Aurelians , les Leasathiens ont les yeux très clairs , ils sont avides de pouvoir et d’argent , orgueilleux , sans pitié , imbus d’eux même , se considérant comme une race supérieure aux autres. Les méchants de service quoi.

Et justement , en tant que bons méchants de service , depuis longtemps ils faisaient la guerre aux gentils Aurelians. Bon , sérieusement il y a une raison derrière ça , Aurelia a beau être aride et difficilement cultivable , son sol n’est pas si infructeux que ça...Hé oui , car en Aurelia , il y a beaucoup de riches gisements de métaux et pierres précieuses , les Aurelians le savaient , mais ils n’exploitaient que doucement leurs mines , ne voulant pas trop pomper et abîmer leur mère nature. Et Leasath convoitait ces gisements , eux ils ne prendraient pas de gants pour exploiter jusqu’à la dernière poussière d’or , jusqu’au dernier éclat d’améthyste , jusqu’à la dernière larme de pétrole , exploiter toute ces richesses et en profiter. Donc , régulièrement ils dirigeaient des assauts envers Aurelia. Mais les Aurelians , bien que moins bien armés , leur tenaient toujours tête. Ils étaient plus solides que ces patates ramollies à la technologie et au confort , bien plus soudés et courageux. En effet , les Aurelians étaient extrêmement liés entre eux , une totale confiance régnait entre chaque soldat , chacun protégeait et couvrait l’autre. Dans toute situation , les Aurelians se serraient les coudes , contrairement aux Leasathiens qui même entre eux se trahissaient si ils pouvaient en retirer du profit ou du pouvoir. En bref , leurs attaques semblaient vouées à l’échec. Mais c’est loin d’être fini..

Nous allons nous intéresser maintenant à une paisible petite famille Aureliane : Les Aïvy , composée de Fang un cobra bleu , son épouse Bell , une crotale jaune , et leurs deux petites filles, Scale l’aînée , une cobra bleue comme son père et la petite Shelle mi cobra mi crotale , jaune orangée comme sa mère. Fang était passionné de deux choses : La musique , particulièrement le chant , et l’aviation. Et il avait pu pratiquer ses deux passions , en effet il était Pilote de Chasse dans l’armée d’Aurelian , un excellent pilote qui plus est , reconnu de tous , toujours à bord de son fidèle Fighting Falcon « F-16 » , son " ange ". Et à ses heures de loisir , il chantait , composait et jouait de la musique , souvent Bell l’accompagnait , ou même leurs deux petites. Dans ce foyer régnait une parfaite entente , Fang était toujours aussi éperdument amoureux de sa chère Bell , et réciproquement , mais il était aussi un vrai papa gâteau , et tout les deux , ils s’occupaient très bien de leurs filles, qui nageaient dans le bonheur. Certes ce n’était pas toujours parfait , par exemple lorsque le cobra partait pour de longues ou dangereuses missions , Bell tremblait toujours pour lui , et les deux filettes se languissaient de leur papa, mais à chaque fois , il revenait indemne, le sourire aux lèvres. Il avait " dansé avec les anges ". Et ainsi leur petite vie se poursuivait , paisible et heureuse. Mais...comme on le dit souvent , il y a toujours un mais...

Chaque famille Aurelian frontalière était habituée à vivre dans les tirs et les explosions , il y avait même des refuges souterrains disséminés dans tout le pays en cas de bombardements , ces précautions n’existaient que par acquis de conscience , car de toute manière Leasath dépassait rarement les frontières...L’armée de terre et armée de l’air Aurelian les repoussaient toujours habilement. Fang faisait parti des meilleurs protecteurs du Pays. Patrouillant régulièrement au dessus des frontières , il était toujours le premier à botter le derrière d’un chasseur ennemi et le renvoyer chez lui au trot. Il avait été décoré de plusieurs médailles déjà , et était admiré de beaucoup d’autre pilotes. Mais le meilleur dans tout ça , c’est que Fang s’efforçait dans la mesure du possible de ne jamais tuer un ennemi , le forcer à retourner chez lui , point barre. Pour lui, protéger son Pays n’était pas une excuse pour commettre des meurtres. Et Fang était vraiment un exemple. Les héros ne meurent jamais ? Tss , fadaises. C’est l’une de ces patrouilles si banales qui brisa les ailes du grand Fang... Le pilote survolait une fois de plus les limites d’Aurelia , tout semblait calme , lorsque des missiles à tête chercheuse fusèrent de toute part sans prévenir , il les évita juste à temps mais une des ailes de son F-16 fut bien amochée. Une nouvelle arme Leasath ? Sans doute. Ca ne s’arrêta pas là , et il se fit prendre en chasse , la maniabilité de son chasseur était réduite à cause de l’aile abîmée , et pas seulement l’aile , sous le nombre de missiles , l’avion fut bientôt écorché de partout , et malgré tout son talent , le chanteur se fit abattre. Il s’écrasa au delà de la frontière Leasath , son armée ne pouvait faire des recherches , vu qu’ils ne pouvaient pas s’aventurer en territoire ennemi , mais à en juger par l’explosion , Fang fut considéré comme mort. Affaire classée. C’est aussi brusquement et aussi rapidement que ce père et mari tant aimé , ce pilote tant admiré disparu.

A l’époque de ce tragique événement , Shelle n’avait que 5 ou 6ans , elle était encore trop petite pour réaliser la gravité de la chose , et chaque jour , elle demandait à sa mère « Quand est-ce que papa rentre... ? Pourquoi il ne revient pas.. ? Il nous aime plus.. ? » , avec de grands yeux brillants de larme. Et à chaque fois, Bell retenait ses propres larmes à grand peine, et tentait de lui faire comprendre que malheureusement il ne rentrerait pas , mais qu’il les aura toujours aimés , hélas la petite Shelle ne voulait pas comprendre, elle ne pouvait accepter l’idée qu’elle ne reverrait plus jamais son papa. Scale , qui était âgée d’une dizaine d’années , avait bien compris , et tout comme sa mère , portait son chagrin en silence , l’aidant du mieux qu’elle pouvait. La jeune femme elle , malgré la situation , continuait de s’occuper diligemment de ses filles , priant pour que ces guerres s’arrêtent , et que ce genre de drames n’arrivent pas à d’autre personnes.

Hélas , son souhait ne fut pas exaucé. La guerre s’intensifia. Leasath avait visiblement investi en achat et construction de nouvelles armes , qu’était-ce à coté de tout ce qu’il pourrait retirer des gisements Aurelians ? Ils avaient une puissance de feu bien plus importante , attaquaient en traître , disposaient de systèmes de camouflages et de brouillages, de façon à ce que les Aurelians ne puissent même pas se défendre contre eux , c’est ce qui était arrivé à Fang. Il y eu beaucoup de pertes , bien des chasseurs Aurelians fut descendus , bien des soldats furent tués , bien des familles perdirent père , mari , frère , fiancé... Et Leasath progressait toujours plus...Ecrasant tout sur son passage sans aucune pitié. Leur but était tout simplement d’annihiler le peuple Aurelian , et de prendre la place. Y arrivèrent-ils ?
Des bombardiers filaient dans le ciel noir de nuages , larguant des pluies de bombes dans leur sillage, des fusillades de partout , des tanks Leasath à tout les coins de rue , même chez soi on n’était plus à l’abri , des commandos Leasath faisaient parfois leur apparition dans les foyers et tuaient tout sans distinction. Même les femmes rentraient dans un uniforme militaire, il fallait des renforts. Les Aurelians dressaient barricades et abris, mais que pouvaient-il faire face à une technologie supérieure, aussi dévastatrice et surtout aussi cruelle.. ? Après plusieurs mois de lutte acharnée , les courageux hybrides aux yeux sombres durent fuir , c’était inutile de continuer , ils se faisaient massacrés sans même pouvoir se défendre, c'était du suicide. Abandonner leurs maisons...leurs terres...leur si cher Pays à ces charognes de Leasathiens... Mais ils n’avaient plus le choix...

Les Aurelians se rassemblèrent donc en groupes et fuirent tous vers la frontière opposée de Leasath , espérant sauver leur peau et peut-être dans les autres Pays , trouver de l’aide pour reprendre leurs droits ? Bell et ses deux filles étaient dans un groupe comme tout le monde, et après plusieurs jours de marche la plus discrète possible , les hybrides virent enfin la frontière à l’horizon , enfin ils seraient à l’abri.. le Pays vers lequel ils se dirigeaient était pacifique et les accueillerait sans aucun doute, ils pourraient vivre l’esprit dégagé , sans la peur de bombardements , de fusillades ou d’embuscades Leasath...C’est avec soulagement que se précipitèrent vers le haut grillage les réfugiés , sans se douter que ce sourire serait le dernier...Une explosion , puis deux , puis trois , et encore et encore , des corps mutilés sautèrent en l’air et retombèrent dans des pluies de gravat , sous les hurlement horrifiés de ceux qui n’avaient pas marché sur...des mines. Ils étaient piégés. La petite Shelle tremblante et larmoyante , serrant son ours en peluche , précieux cadeau de son père , se cachait le visage dans la robe de sa mère , qui elle même était paralysée de terreur, Scale n’osait pas faire un mouvement, pétrifiée également. Ils n’eurent même pas le temps de retrouver leur calme , que le sol se mit à trembler , réaction de panique , d’autre encore périrent sur les mines. Le tremblement était du à un tank Leasath , d’où descendit des soldats ennemis, et braquèrent leurs fusils sur les survivants. Que pouvaient-ils faire ? Ils étaient encerclés de mines...ils couraient ils mourraient , il restaient ils mourraient. C’était fini. Des détonations , quelques cris , et une fois de plus , la terre Aurelian fut tachée du sang de ses propres enfants..

... Mais non c’est pas complétement fini voyons , pour notre héroïne du moins. Ca serait trop triste hé. Et cette histoire ne servirait à rien. Donc , rembobinage. Lorsque les Leasathiens se mirent en joug , le sang de Bell ne fit qu’un tour , elle ne pouvait pas sauver sa vie , mais elle pouvait peut-être sauver les deux seules choses qui lui restaient , ses filles. La crotale se mit devant ses rejetons juste à temps, et comme les autres , se fit fusiller, Scale avait eu le réflexe de fermer ses yeux à la détonation, pas Shelle... Bell tomba volontairement sur les deux petites serpents , les dissimulant avec son corps. Une fois leur besogne terminé , ne remarquant pas les trois survivantes , le tank et ses occupants partirent , n’offrant même pas de sépulture décente à leurs victimes , les laissant tremper dans leur sang... Une fois le danger passé , Bell lâcha ses filles , sortit difficilement un petit couteau de sa jupe , et recommandant à ses filles malgré l’horreur du décor de ne pas bouger , se traîna vers le grillage , laissant un sillage de sang derrière elle , tout en tâtant le sol de sa lame pour repérer les mines, elle arriva ainsi jusqu’au grillage , sans sauter sur une bombe. Et faiblement, elle pria les deux fillettes de suivre sa trace prudemment. Jusqu’ici , les deux jeunes reptiles étaient restés serrées l’une contre l’autre , tremblantes , mortes de peur , impuissantes face à l’état de leur mère, Scale rassembla son courage , et prenant sa sœur trop apeurée pour faire le moindre mouvement sur son dos , rejoignit lentement la crotale jaune. Cette dernière l’aida à s’accrocher au grillage et à y grimper , et bientôt, Scale et Shelle étaient de l’autre coté de la frontière, en sécurité...Un sourire se dessina sur les lèvres dont coulait un mince filet de sang, de la jeune femme qui s’affaissa , une main encore serrée sur le grillage. Ce grillage qu’elle n’aura finalement jamais passé...

La cobra bleue hurla , appela sa mère , pleura , cogna sur le grillage...Espérant que sa mère se relèverait et les rejoindrait , mais tout ses efforts étaient inutiles. Shelle restait recroquevillée , accrochée à sa sœur , ses grands yeux verts écarquillés , l’image de sa maman fusillée passant sans cesse devant ces pauvres yeux d’enfants. Scale du comprendre , et se résigner , elle ne pouvait rester ici à pleurer sur le corps de sa mère. Non , ce sacrifice ne serait pas vain, la jeune fille essuya ses larmes et serra les poings , puis la petite cobra jaune sur son dos , partit du plus vite que ses jambes le lui permettaient , elle avait encore quelque chose : sa sœur , et elle devait la protéger. La fillette s’embarqua clandestinement dans différents trains , avec un seul critère : que ce train s’éloigne de Leasath. Et au fil des chemins de fer , les deux serpents débarquèrent à la gare de Station Square , ville inconnue pour les fillettes , mais qu’importe , c’était loin de Leasath , loin de leur passé , loin de tout ces drames.. Et c’était ici qu’elles vivraient. A partir de ce jour commença une toute nouvelle vie pour les deux Aurelianes. Une vie difficile , de privations et de fuite , mais ici , il n’y avait pas de guerre , pas d’uniforme Leasath , pas de tanks ni de bombes , n’était-ce pas l’essentiel ?

Etant donné leur condition illégale d’immigrées clandestines, elles n’avaient pas droit à des aides, elles n’étaient même pas censées exister ici. Aussi , Scale volait pour leur survie , elles habitaient dans des locaux abandonnés , fuyaient et se cachaient souvent , parfois s’alliaient avec d’autres enfants des rues tout comme elles. Mais c’était rare, Scale préférait être seule avec sa sœur , dans un contexte aussi difficile que celui d’Aurelia , on a appris à être débrouillard , aussi la jeune serpent s’en sortait bien , et elle voulait protéger et s’occuper de sa sœur , c’était son devoir à elle , et à personne d’autre, de plus , elle ne plaçait sa confiance en personne , elle avait toujours peur de retomber sur des ennemis. Enfin , c’est ainsi que grandit Shelle , dans la rue , livrée à elle même. Dans les premier temps, la pauvre fillette restait tremblante dans un racoin , blottie contre son nounours , et se nourrissait seulement parce que sa grande sœur l’obligeait, mais une fois ses traumatismes quelques peu enfouis , elle finit par prendre gout à cette vie. Voler , fuir , se cacher , et ensuite rire en mangeant avec délice le fruit de leur rapines , tout ça était...excitant. " Travailler " dur pour survivre, le soir , se laisser tomber épuisée sur les couvertures , par terre , et regarder la lune par le plafond fissuré tout en discutant de la journée, puis s’endormir comme une masse , ou encore se bagarrer contre d’autre gosses des rues voulant racketter leur pitance, tout ça , c’était peut-être dur , mais c’était amusant.

Les années passant , Scale commença à se lasser de cette vie , elle qui était plus âgée , se souvenait mieux de leur cher foyer paisible , où il n’y avait jamais besoin de se battre , où elles avaient des bons lits confortables , un toit sûr , des jouets et des bon repas , et surtout, l’affection et la protection de leurs parents. La jeune fille s’était toujours montré forte, il le fallait , pour sa petite sœur, mais elle avait toujours souffert énormément de la mort de ses parents. Et maintenant qu’elle était presque une jeune femme , elle aspirait à retrouver une vie normale. Mais elle ne voulait pas demander de l’aide , elle n’avait confiance en personne , et elle voulait se sortir de là par ses propres moyens. Alors elle commença à chercher discrètement un vrai travail , malheureusement depuis le temps , elle et sa sœur étaient connues pour être des voleuses...Alors évidemment , trouver un travail dans ces conditions.. Malgré tout , elle n’abandonna pas et poursuivit ses recherches. Par ailleurs , un événement la décida à tirer définitivement un trait sur cette vie. C’était lors d’un hiver particulièrement froid, et en tant que reptiles , Shelle et sa sœur en souffraient beaucoup, dans l’usine désaffectée où elles avaient élu domicile , il n’y avait pas de chauffage en état de marche.. Scale était plus robuste encore que sa cadette , et elle tenait le coup , contrairement à cette dernière , le froid la paralysait littéralement , et par dessus le marché elle chopa une sale grippe. La pauvre cobra bleue crut qu’elle allait perdre la seule chose qui lui restait... Elle se faufila bien dans une pharmacie , mais les médicaments ne suffisaient pas , il aurait fallu qu’elle soit au chaud , dans le confort et le calme. Par miracle , Shelle s’en sortit finalement , mais cette épisode marqua profondément sa sœur aînée. Aussi , l’hiver passé , et le danger avec , Scale prit la décision de partir , et de revenir seulement une fois riche.

Shelle était une adolescente affermie, elle savait voler en toute discrétion, elle connaissait les meilleures cachettes et savait comment se soigner en cas de besoin , Scale lui avait apprit toute ces choses, et Shelle les avait parfaitement assimilées , elle était maintenant capable de se débrouiller seule. La grande cobra jugea qu’elle pouvait partir en toute quiétude. Au début Shelle s’énerva et refusa catégoriquement cette idée, mais elle comprit que sa sœur était à bout , elle n’y avait jamais réfléchi jusqu’à maintenant , mais il est vrai que sa soeur s’était toujours occupée d’elle , sans pouvoir se faire plaisir , sans elle même avoir quelqu’un pour la protéger et la rassurer, aussi , la jeune serpent finit par accepter , malgré le déchirement que cette séparation lui causait. Scale aurait bien emmené l’hybride avec elle, mais elle ne savait pas où tout ça allait la mener, et il était au final plus sage que Shelle reste dans ce milieu familier , et puis la reptile bleue était convaincue qu’elle reviendrait vite chercher sa sœur , de l’argent en poche , et qu’elles pourraient enfin mener une vie tranquille. Mais elle se trompait... Scale partit, promettant à sa sœur que dans peu de temps , elle serait de retour les bras chargés de cadeaux , qu’elles se payeraient un petit appartement , et qu’elle irait au travail pendant que petite soeur pourrait se la couler douce à la maison. Shelle la crut et regarda sa silhouette longiligne s’éloigner , les larmes aux yeux , mais le sourire aux lèvres , car croyant en un futur meilleur.

Une semaine passa, puis deux , puis un mois , puis deux mois , puis six mois...Et toujours pas de nouvelles de la courageuse Scale. Shelle la chercha partout dans la ville , et aux alentours , mais aucune trace... Elle gardait quand même confiance , sa grande sœur lui avait promis , elle reviendrait assurément. La cobra orangée , maintenant complètement livrée à elle même réussit à se rassurer avec cette pensée. Et voulant faire plaisir à sa sœur aînée lorsqu’elle rentrerait , elle décida elle aussi de faire des efforts pour gagner de l’argent honnêtement. Mais comment... ? Scale avait déjà fait le tour de tout Station Square , personne ne voulait d’elles... Shelle tenta tout de même l’expérience , au bout d’une semaine, elle avait été foutue dehors x fois. C’est de mauvaise humeur qu’elle se baladait sous la pluie , cherchant une idée , lorsque son regard s’arrêta sur un reflet provenant d’un container, la jeune serpent s’approcha , et tira des débris une guitare , une guitare électrique noire et blanche , elle était certes bien crasseuse et son manche était à demi cassé, mais quand on vit dans la rue depuis des années , on a appris à réparer pas mal de trucs...Aussi , quelques jours plus tard , l’instrument était comme neuf. L’hybride jaune s’assit en tailleur , et positionna ses mains , en quelques secondes , elle tira des cordes une mélodie juste et précise... Nous savons que Fang , le défunt paternel de Shelle , était un talentueux passionné de musique, il l’avait dans le sang , et Shelle avait hérité de ce sang..

D’ailleurs , de doux souvenirs se réveillèrent en elle tandis qu’elle jouait , les yeux fermés. Elle revoyait une soirée avec sa famille , où comme bien souvent , Fang avait présenté sa nouvelle composition , et avait demandé à toute la famille de l’accompagner. Shelle ne se souvenait pas de cette chanson , ni comment elle avait chanté , mais elle se rappelait que son père l’avait félicité tout fier , disant qu’elle était douée , et que adulte , elle serait une grande musicienne. D’ailleurs Scale s’était mise en colère , protestant que elle aussi chantait bien. La jeune fille se rendit compte que des larmes coulaient sur ses joues , et elle reposa sa guitare pour s’essuyer les yeux. Mais jouer ainsi de la musique lui avait paru...magique , c’était comme si à ce moment , le temps s’était arrêté , et elle voulait continuer. Tout son temps libre , elle le dépensa à s’entraîner à jouer , mais de l’entraînement , elle n’en avait pas tant besoin que ça...Son père avait dit qu’elle était douée , et il ne croyait pas si bien dire , sans même le savoir , Shelle était douée de " l’oreille absolue " , ce très rare talent qui permet de reconnaître des notes , d’analyser et décomposer une mélodie , et de pouvoir la reproduire , le tout sans aucun repère. Aussi , la jeune reptile progressa à pas de géant. D’abord hésitante , puis rapidement confiante , elle s’aventura sur les places fréquentées , et elle jouait , de tout son cœur. Et cela marcha...des passants s’arrêtaient pour l’écouter , lui donnaient des pourboires , souriaient et applaudissaient. Et la petite Shelle était heureuse , et elle y mettait encore plus toute ses forces. Non seulement elle avait trouvé un moyen de gagner de l’argent honnêtement , mais en plus , jamais quelque chose ne l’avait autant passionnée..

---

Le temps a passé , Shelle est maintenant une jeune adulte de 18ans , et sa situation a bien évoluée. Au fils du temps , ses sens auditifs s’étaient encore plus affinés , ses doigts étaient devenus plus habiles et plus confiants , et elle avait acquis un niveau très enviable. La musicienne de rue avait repéré les meilleurs endroits , les plus fréquentés , et où elle était le mieux payée , les gens s’habituèrent à elle , et venaient l’écouter tout les jours , elle devint " célèbre " dans Station Square. Quelques fois même , certains lui demandaient si elle ne voulait pas venir animer tel établissement ou telle soirée , de ce fait , Shelle est une habituée de certains petits bars pas très bien famés où elle vient jouer une partie de la nuit , et ça paye bien. Et elle se plaît bien dans ces bars , car il y a souvent des clients bien éméchés , et elle peut s’y donner à cœur joie pour bagarrer. Et aussi , elle a réussi à légaliser sa situation. Malgré son talent , elle n’a jamais voulu se lancer dans une « vraie » carrière musicale , comme jouer dans un groupe par exemple , car elle préfère toujours jouer en solo , et devenir trop célèbre ne l’intéresse pas du tout , avoir des paparazzis et des fans toujours sur le dos serait l’enfer pour elle qui ne rêve que de liberté. Mais la jeune reptile a accumulé, même sans être connue, suffisamment d’argent pour pouvoir se payer un petit appartement sympa , qu’elle a meublé et décoré –à sa façon- , s'acheter quelques vêtements etc...

Et sur son lit , trône l’ours en peluche , le vieil ours en peluche qu’elle tenait contre elle lors de la mort de sa mère , ce nounours que lui avait offert son père quand elle était toute petite. Vous vous demandez pourquoi je parle de ce stupide et insignifiant nounours ? Justement parce qu’il a un rôle important. Lorsque Shelle a acquis cet appart’ et a tout bien rangé , elle a décidé de remettre en état sa peluche , qui était fort abimée , évidemment elle ne pouvait s’en séparer , c’est le seul souvenir de sa famille. Alors , la jeune femme prit quelques chutes de tissu écossais et de cuir noir , quelques rivets , une aiguille et du fil , et le rapiéça , à sa façon...Il ne lui manquait plus qu’une crête pour avoir l’air d’un ours en peluche punk.. Bref , en le réparant , Shelle découvrit une petite fermeture sous les poils agglutinés du jouet, vous savez c’est comme ces doudous " range-pyjama " . Elle l’ouvrit donc , et en sortit...Une partition , signée de la main de son père. Maintenant qu’elle y pensait , ses souvenirs étaient flous , mais elle entendait la voix de son père lui dire que cet ours était une surprise , à l’époque elle n’y avait pas prêté attention , mais vu que l’ours était...l’ours , qu’il l’avait prévenue longtemps avant qui lui payerait cette peluche , ce n'était pas un surprise , et donc ça n’avait pas vraiment de sens , par là , son père voulait dire qu’il y avait autre chose que le nounours. En l’occurrence , cette chanson , sans doute la dernière qu’il avait écrit avant sa mort... Ce papier était désormais la chose la plus précieuse à ses yeux , et elle s’entraîna et s’entraîna à jouer cette partition sur sa guitare, pour cette musique, elle voulait à tout prix que ça soit plus que parfait. Mais, elle ne la joua jamais en public , elle la garde précieusement pour elle même, ce dernier souvenir de son père. Son plus grand rêve serait de l’interpréter avec lui...Rêve malheureusement irréalisable...

Son appartement ne lui est pas très utile, mais elle pense toujours à sa grande sœur , quand elle rentrerait , lui montrer tout ce qu’elle a fait , que maintenant elle a une vie –presque- normale. Car effectivement , elle n’a toujours pas eu de nouvelles de sa sœur...Est-elle morte comme le restant de sa famille.. ? Cherche-t-elle encore un travail.. ? A-t-elle trouvé le bonheur et l’a-t-elle oubliée.. ? Non ça elle ne peut pas y croire, c’est impossible. Shelle s’accroche toujours fermement à la promesse de sa sœur , et reste à Station Square , comme elle le lui avait demandé. Croyant , espérant un jour , revoir cette grande silhouette lui tendre les bras..

Et le peuple Aurelian ? Qu’est-ce que ça devient ? Hé bien Leasath s’est emparé d’Aurelia , et de ses gisements surtout. Visiblement , les Leasathiens ont réussi leur génocide, les Aurelians semblent avoir disparus de la surface de la terre...mis à part quelques réfugiés par ci par là qui ont réussi à s’enfuir tant bien que mal, tel que Shelle.


• Pouvoirs | Armes : De par sa race de serpent doublement venimeux , Shelle est dotée de crochets qui s’avèrent une excellente arme. Elle peut aisément paralyser une personne avec son venin , et même tuer si elle y met la dose. Ensuite , sa queue fait aussi office d’arme , elle est très puissante et peut aussi bien servir de corde que de massue , si elle le voulait elle pourrait facilement étouffer une personne voir lui broyer les os avec la seule force de sa queue.
Etant une serpent , elle est très souple et peut se contorsionner avec aisance , et se faufiler un peu partout. Egalement , sa peau écailleuse est plus solide qu’une peau normale , et elle encaissera mieux les coups et armes blanches. Toujours en tant que serpent , elle peut voir la chaleur , mais ça a des limites , si il y a un mur bien épais entre deux elle ne " verra " pas grand chose.
Et enfin , comme expliqué dans son histoire , Shelle est dotée d’une oreille absolue , donc non seulement elle peut reconnaître des notes et décomposer les mélodies puis les reproduire en les ayant entendus qu’une seule fois , mais elle peut aussi par exemple entendre des sons et les identifier bien plus facilement que la normal, son ouïe est extrêmement développée.
Oh et , elle peut être une très habile pickpocket ~


• Code : I’m Shadow , Shadow the hedgehog , the ultimate weapon , the hidden father of Chuck Norris , (Validé) , parce que je le vaux bien.

• Autres : Shelle a un énorme point faible : Le froid , étant une reptile elle y est " incompatible " , si par exemple elle reste dans la neige un moment , elle est paralysée.
Shelle supporte très mal comme vous pouvez vous en doutez , les armes à feu et la guerre , ses traumatismes peuvent se réveiller facilement et la plonger dans un état de panique, voir de folie préoccupant , dont elle se remet difficilement.
Oh et , elle a une addiction au coca.
Un dernière chose , " Come dance with the angels ! " est la phrase préférée de Shelle , c’est sa manière de dire " vient te battre ! " , cette phrase est restée gravée dans son esprit , car lorsque son père partait en mission , leur petite coutume c’était de dire " danse avec les anges " . Fang avait toujours appelé les avions des " anges "


Petite précision , pour les noms des Pays et la phrase culte de Shelle , je me suis inspiré de Ace Combat X : Skies of Deception et Ace Combat 6 : Fires of Liberation


Dernière édition par Shelle Aïvy le Sam 3 Juil 2010 - 17:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brendon

avatar

Masculin
MESSAGES : 22
AGE : 20
LOCALISATION : Quelque part
PERSONNAGE(S) : Brendon

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Shelle Aïvy   Jeu 24 Juin 2010 - 18:36

Bienvenue à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shelle Aïvy   Jeu 24 Juin 2010 - 19:01

Nian, on dit rew! Rew Bloody! Évidemment que j'ai reconnue Shelle, dès le début! Suis trop contente que tu prennes celle-là >8D

Comme la première, histoire époustouflante! Et j'adore la phrase du code x)
Revenir en haut Aller en bas
Brendon

avatar

Masculin
MESSAGES : 22
AGE : 20
LOCALISATION : Quelque part
PERSONNAGE(S) : Brendon

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Shelle Aïvy   Jeu 24 Juin 2010 - 19:31

Hein ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora

avatar

Masculin
MESSAGES : 673
AGE : 20
LOCALISATION : ....perdu
PERSONNAGE(S) : Sora

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Shelle Aïvy   Jeu 24 Juin 2010 - 20:11

Bon et bah ta fiche est longue, Tres (trop?) longue x)
Mais sinon je valide et te souhaite la bienvenue

Brendon Elysha ne te parlait pas, dumoins elle ne va pas te parler dans un topic de présentation d'un "joueur" sa se fait pas et c'est du H.S ensuite ne répond pas par "Hein?" c'est du flood répond par une phrase au minimum trois mots s'il te plait genre "Je te souhaite la bienvenue "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelle Aïvy

avatar

MESSAGES : 8
AGE : 23

MessageSujet: Re: Shelle Aïvy   Mar 29 Juin 2010 - 23:42

Huhu merci à tous.

(HEIN °^° ??! ~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shelle Aïvy   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shelle Aïvy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sonic/RPG :: Général :: Fiches et Demandes :: Fiches validées-