Sonic/RPG
Annonce importante !
Ce forum a été déserté !
Je te propose de visiter ce forum créé par l'un des admins, mais il n'y en a plus ici !
http://mobiusland-rpg.forumgratuit.org/

Sonic/RPG

Forum RPG sur l'univers de Sonic
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partenaires
MARVELLOUS
Derniers sujets
» Rpg fiche de personnage
Ven 21 Mar 2014 - 14:54 par Amy Rose

» Somberblue (surnom) the Hawk [EN COURS] donner déjà voter av
Ven 21 Mar 2014 - 14:29 par Amy Rose

» Un sujet étrange+ sondage
Ven 21 Mar 2014 - 14:17 par Amy Rose

» Fan de quel personnage
Jeu 20 Mar 2014 - 20:44 par Amy Rose

» Fan de quel personnage
Jeu 20 Mar 2014 - 19:51 par Amy Rose

» Mes hack^^
Jeu 20 Mar 2014 - 18:25 par Amy Rose

» Quelle épisode sonic x
Jeu 20 Mar 2014 - 15:40 par Amy Rose

» Quelle épisode sonic x
Jeu 20 Mar 2014 - 14:54 par Amy Rose

» Quelqu'un par là ?
Mer 19 Mar 2014 - 21:29 par Wince

Navigation
 Index
 Membres
 Profil
 Rechercher
 Fiches
 News


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Mar 3 Juin 2014 - 1:09

Partagez | 
 

 Layle Neriko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Layle



MESSAGES : 1

MessageSujet: Layle Neriko   Mer 5 Oct 2011 - 15:00

FICHE DU PERSONNAGE


NOM :Neriko
PRÉNOM :Layle
ÂGE :22 ans
SEXE: Mâle
LIEU DE NAISSANCE : Apotos
EMPLOI | OCCUPATION : Défenseur de la veuve et de l'orphelin.
RACE : Hérisson.
CAMP : Heeeeeeeero !


CARACTÈRE :Bien qu’il soit majeur, Layle conserve ce petit côté espiègle qu’ont tous ces garnements qui traînent dans les rues, plus connu sous le nom du « Je m’en foutisme ». Lorsqu’il propose de s’attaquer à un monstre à la puissance colossal, vous aurez beau donner tous les arguments nécessaires pour convaincre une personne possédant ce qu’on appelle « un cerveau » qu’il s’agit d’un pur suicide, il croisera les bras derrière sa tête et vous montrera à quel point il peut-être borné, gardant en tête la récompense promise, oubliant toute forme de danger, ceci jusqu’à être arrivé sur les lieux. Puis, ce sera à cet instant précis qu’il jugera par lui-même de la difficulté et du risque encouru, même si son propre constat ne suffit pas toujours à le retenir.

Bien qu’il excelle dans l’art de la provocation, premier fait auquel pensent généralement ceux qui tentent de se souvenir de lui, sa personnalité possède encore de nombreuses petites facettes. Lorsqu’il a l’occasion de critiquer quelqu’un, ne serait-ce que pour un lacet détaché, il faut dire qu’il sait en profiter pleinement, même s’il s’agit d’un de ses amis les plus chers ou d’une personne haute placée hiérarchiquement. En particulier quand il est question de la qualité de la nourriture : A partir du moindre arrière goût déplaisant, ou de la moindre odeur inhabituelle, il est capable d’inventer toute une histoire sans queue ni tête sur la provenance de la nature, pour se montrer connaisseur. Et connaisseur, il l’est... Enfin, dans un certain domaine assez limité : Il est en effet capable de différencier les légumes, fruits ainsi que la quasi-totalité des plantes sauvages comestibles de celles dangereuses pour l’organisme. Et ce, même s’il n’a jamais vu le végétal en question de son vivant.

Néanmoins, Layle sait se montrer agréable, voir même serviable, de temps en temps. Même s’il oublie assez souvent de vouvoyer certaines personnes, on apprécie sa présence dans un groupe, que ce soit pour ses blagues à deux balles ou bien pour son côté positif omniprésent. Souvent assez décontracté, il adopte parfois des postures étranges lors des conversations plus ou moins importantes (les bras croisé derrière la tête, le pied sur la table, ou encore pendu, tête en bas, à la branche d’un arbre). Ceux qui le connaissent n’y font pas vraiment attention, mais les autres risquent de prendre cela assez mal. Enfin, il est tout de même capable d’être sérieux… De temps en temps…
PHYSIQUE :Grand de taille et solidement bâti, Layle est un jeune hérisson à la carrure plutôt imposante, qui aura vite fait de décourager les bandits isolés qu'il rencontrera en chemin. Ses yeux d'un bleu aussi profond que sa courte chevelure sont aussi purs que la rosée du matin et portent la flamme de l'espoir qui brûle dans le regard de chaque guerrier au sein d'une bataille. Une pièce d'armure bleue, ou plutôt une épaulière d'acier, trône majestueusement sur chacune de ses épaules carrées, lui permettant non-seulement de recevoir des coups d'épées dans les zones concernées sans se blesser, mais également de pouvoir enfoncer encore plus efficacement une porte ou un quelconque obstacle qui lui obstruerait le chemin. Ses bras, légèrement bronzés suite à une quotidienne exposition au soleil, sont musclés à souhait, ce qui lui est bien plus que nécessaire pour pouvoir tenir convenablement son épée à deux mains qu'il accroche à son dos lorsqu'elle n'est pas dégainée. Son bandana frontal est porté à la façon d'un ninja.
HISTOIRE :

"Vite, allons nous en d'ici ! "

La maison enflammée tombait petit à petit, un cadavre gisait là bas, transpercé d'une longue lance, c'était celui de mon père. Je n'étais qu'un enfant lorsque l'incident se produisit. Mon père a été accusé de vol par nos voisins puis a été assassiné, ils brûlèrent aussi notre vaste demeure.

"Maman, ou est ce qu'on va?"

"Ne discute pas et suis moi vite !"

Nous migrâmes vers Apotos, ou nous pouvions trouver un abri de sureté. Nous nous installâmes dans une auberge abandonnée.
Un jour, ma mère sortit pour ramener des vivres et de l'eau car ils vinrent à manquer:


"Je sors ramener de quoi manger, surtout ne bouge pas de la maison !"

La nuit tomba et ma mère n'était toujours pas venue. Je sortis voir si elle approchait, mais je vis une affreuse chose: Le cadavre de ma mère, sanglant, transpercé aussi par la même lame que celle qui a tué mon père. Je pleurai sur le corps sans vie de ma pauvre mère. J'étais donc orphelin.
L'auberge ne résista pas au vent glacial de l'hiver. Je devais chercher un autre abri.
J'arrivai dans un petit village. Mais il n'y avait aucun endroit ou je pourrais me reposer...Ou pas, je vis une ruelle à côté de la maison d'un vieillard, je m'avançai vers cette ruelle pour pouvoir enfin me détendre.
Soudain, un groupe de personnes vêtues de noir s’avançait vers moi, l'épée à la main. Terrorisé, je me faufilai entre les boites et m'échappai aussi vite que je le pouvais, mais j'arrivai vers une impasse. Le groupe s'avançait vers moi lentement, m'encerclant petit à petit. Je faisais mes prières quand soudain, un homme apparut, tranchant mes aggresseurs de toutes parts:


"Sa leur apprendra à t'approcher"

Voyant que cet individu maniait l'épée subtilement, je lui demandai:


"Accepteriez-vous de m'emmener avec vous ? Je n'ai plus nulle part où aller et je n'ai rien à manger."

"Je t'ai déjà sauvé la vie, ne me demande rien de plus."

"Si vous n'acceptez pas, je vous dénonçerai auprès de la police locale !"

"Petit insolent....c'est ainsi que tu remercies ton sauveur? Bon, je crois ne pas avoir le choix, suis-moi."


Nous arrivâmes vers un champ verdoyant, près de la grande ville d'Apotos, on pouvait voir des poteaux de bois, surement destinés à l'entrainement:

"Je t'ai façonné une épée en bois, pour cet entrainement. Pour commencer, essaye de frapper le poteau de bois en sautant"

Il m'apprit toutes les bases de cette arme blanche que j'admirais tant.

Un jour, alors qu'on prenait une petite pause avant de retourner s'entrainer, je posai une petite question au Vieil Ermite:


"Dites, depuis que je vous ai connu, je ne sais presque rien de vous, â part le fait que vous maniez l'épée comme un virtuose et...."

"Tu veux savoir mon passé ? Eh bien écoute attentivement, je ne le répéterai pas deux fois: Je viens de la cité d'Holoska. Mes parents étaient des esquimaux . Ils ont été retrouvés morts devant la porte du temple Gaia du continent . J'ai été comme toi, sans parents et sans abri . Ma bourse était vide, donc je ne pouvais pas me payer une chambre dans l'auberge du coin . Il m'a fallu 10 jours de marche pour arriver à Apotos . Comment je fis pour rester en vie ? J'ai gardé quelque chose à grignoter dans mon balluchon et des gentilles personnes me donnèrent un peu de pain et d'eau . A l'entrée de la ville-moulin, il y avait un centre d'entrainement à l'épée, et c'est la ou j'appris tout ce que tu viens d'apprendre . Comment ai-je fais pour survivre ? Les primes . Bien sur je ne tue personne sauf en cas de force majeure, comme lorsque je t'ai sauvé des brigands "

"Et puis pourquoi êtes vous aussi...."

"Je croyais que tu étais là pour t'entrainer ?"


Après trois mois de travail intensif, "Le vieil Ermite", comme on l'appelait en ville, m'emmena dans un sanctuaire sacré. Il y avait une épée magnifiquement façonnée, son manche était orné de pierres précieuses:

"C'est l'épée sacrée Overdrive, elle est restée dans ce piedestal il y a très longtemps car elle a été scellée par Light Gaia, elle ne sera libérée que lorsqu'elle aura choisie son porteur . Tente ta chance !

Je m'approchais du piedestal, pris l'épée par son manche et je tirai de toutes mes forces, jusqu'a ce qu'elle céda.

"Maintenant, tu es le possesseur d'Overdrive. Tu viens de créer un lien incassable avec elle. Tu l'as choisie et elle t'a choisi"

De nouvelles cérémonies furent organisées afin de remettre aux jeunes leurs toutes premières pierres de pouvoir. Je fus l'un d'entre ces jeunes, et on me donna un diamant Jaune. Avec l'aide du Vieil Ermite, ainsi que beaucoup de ses sages conseils, je parvins à découvrir et à maitriser légèrement les fantastiques pouvoirs de cette pierre précieuse. Cette dernière me permettait de générer de la lumière, de la façonner et de l'utiliser pour éclairer les lieux sombres et vaincre les ténèbres.
Puis j'ai été fasciné par un objet qui me semblait totalement inconnu, deux pistolets . La première fois que j'ai utilisé ces machins la, j'ai tué une vache innocente, normal je n'étais pas encore en totale maitrise de ces engins. Mais la, je pense pouvoir me servir de ceux la . J'ai fais quelques connaissances dans la ville d'Apotos, et plus particulièrement mon ami le fabricant d'armes à feu . Il me conçut deux pistolets, l'un couleur d'ébène et l'autre couleur d'ivoire :"Ebony&Ivory". Ils ont la particularité d'avoir plein de munitions en réserve .

Armé de mon épée à deux mains ainsi que de mes pistolets, j'étais enfin en mesure de rivaliser face aux meurtriers de mes parents, et dieu seul sait le sort que je leur réserverai.


POUVOIRS ET ARMES :Grâce à sa pierre magique (voir histoire), il peut contrôler la Lumière. Layle est capable d'amplifier son aura pour créer une lumière sacrée qui est très efficace contre les morts-vivants et les êtres démoniaques, mais elle peut être aussi utilisée pour éclairer les lieux sombres et renforcer partiellement les capacités de ses alliés, allant même jusqu'au soin de dommages minimes. L'intensité de la lumière générée au début ne sera pas très puissante, mais s'amplifiera graduellement avec les niveaux, jusqu'a pouvoir brûler la peau et aveugler aux derniers niveaux. Le bémol, c'est que ce pouvoir est grandement affaibli dans une zone d'ombre . Voici les sorts qu'il peut exécuter en ce moment:

1-Aura Divine: Layle dégage une aura sacrée, éclairant faiblement la zone qui l'entoure et lui octroyant une allure majestueuse lorsqu'il utilise sa pierre. A ce stade, cet aura permet tout juste d'attirer l'attention quand il fait sombre ou de générer le strict minimum de lumière pour activer ses autres pouvoirs basiques. (S'active tout au long d'un combat)

2-Main armée de la Lumière: Une fois auréolé de sa divine aura, Layle peut l'utiliser pour bénir sa lame, la faisant dégager une faible et douce lumière. Ainsi inspirée par les pouvoirs du jeune épéiste, l'épée de ce dernier devient légèrement plus tranchante, plus légère pour son porteur, plus résistante et plus facile à manier. Ne peut fonctionner que si le lieu est éclairé.

3-Lumière apaisante: En se concentrant pendant un court laps de temps, Layle arrive à concentrer son aura dans la paume de sa main et peut l'appliquer sur de petites plaies pour les soigner ou sur la tête d'une personne pour diminuer les effets d'une maladie affectant cette dernière. Soigne uniquement les êtres vivants organiques(humains et hybrides) et blesse les morts-vivants

-Gunslinger : Eh oui, notre hérisson manie les flingues ! Et plutôt bien, d'ailleurs . Il peut alterner rapidement entre l'épée et les armes à feu, créant de nouvelles stratégies d'attaque. Voici les techniques qu'il peut exécuter :.

1-Two Some Time : Technique qui consiste à tirer deux ennemis à la fois en même temps, peut tirer : Devant et derrière, à gauche et à droite, devant et à gauche/droite.

2-Wild Stomp : Consiste à tirer une rafale de coups sur un ennemi à terre puis lui foutre un coup de pied qui l'envoie valser .

3-Rain Storm : En l'air, Layle exécute un demi backflip, ici Layle est au dessus de l'ennemi, ses pieds sont en haut et sa tete en bas, puis exécute une vrille tout en tirant sur l'ennemi .

CODE : (Blanche : Vu)
AUTRES : Merci Blaaaaaanche \o\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Layle Neriko   Mer 5 Oct 2011 - 15:01

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Layle Neriko   Mer 5 Oct 2011 - 15:02

( Salaud, c'est pour ça que tu m'as demandé le code ! XD )

Bon bah toi on t'as déjà vu dix mille fois, validé d'office XD.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Layle Neriko   

Revenir en haut Aller en bas
 

Layle Neriko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sonic/RPG :: Général :: Fiches et Demandes :: Fiches validées-