Sonic/RPG
Annonce importante !
Ce forum a été déserté !
Je te propose de visiter ce forum créé par l'un des admins, mais il n'y en a plus ici !
http://mobiusland-rpg.forumgratuit.org/

Sonic/RPG

Forum RPG sur l'univers de Sonic
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partenaires
MARVELLOUS
Derniers sujets
» Rpg fiche de personnage
Ven 21 Mar 2014 - 14:54 par Amy Rose

» Somberblue (surnom) the Hawk [EN COURS] donner déjà voter av
Ven 21 Mar 2014 - 14:29 par Amy Rose

» Un sujet étrange+ sondage
Ven 21 Mar 2014 - 14:17 par Amy Rose

» Fan de quel personnage
Jeu 20 Mar 2014 - 20:44 par Amy Rose

» Fan de quel personnage
Jeu 20 Mar 2014 - 19:51 par Amy Rose

» Mes hack^^
Jeu 20 Mar 2014 - 18:25 par Amy Rose

» Quelle épisode sonic x
Jeu 20 Mar 2014 - 15:40 par Amy Rose

» Quelle épisode sonic x
Jeu 20 Mar 2014 - 14:54 par Amy Rose

» Quelqu'un par là ?
Mer 19 Mar 2014 - 21:29 par Wince

Navigation
 Index
 Membres
 Profil
 Rechercher
 Fiches
 News


Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Mar 3 Juin 2014 - 1:09

Partagez | 
 

 Une promenade.... *Terminé*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Une promenade.... *Terminé*   Jeu 1 Juil 2010 - 15:55

Une autre journée dans station square. Toujours la même routine. Pour Tourmi cette journée sera le moyen de briser sa solitude. Se promener dans la ville et saluer tout le monde qu'il croise. Il a hâte de parler à d'autres personnes hors de son acheteur régulier.

*Bon, j'ai mon repas et mon argent pour le taxi sur le chemin du retour. Je crois que j'ai tout*

Tourmi sortit de sa maison et commenca à marcher vers le parc. Il avait beaucoup de personne sur le chemin.

*Si je salue tout le monde je vais me faire passer pour un fou. J'espere qu'il y a moin de personne au parc.*

En arrivant au parc, il y avait plein de d'enfant, d'enfant humain. Plusieurs commencaient à tourner autours de lui. Soudain, ils commencent à tirer les deux queues de Tourmi.

"Mais arrêtez! Lachez moi!"

Les enfants commencairent à tirer ces oreilles, sa mèche cyan, ces bras. On aurait dit qu'ils voulaient le metre en morceaux. Il en avait assez, il poussa un enfant et commencais à voler en hors du parc. Mais il se sentait plus léger...

"Mon repas! J'ai oublié mon repas!"

*Si j'y retourne, ces enfants vont encore m'attaquer et je vais encore être obliger d'en blessé un. Oublions le, je vais juste manquer un repas.*


Lorsque Tourmi se retourna il vit quelqu'un qui tenais le repas de Tourmi devant lui.

"M... Merci d'avoir retrouvé mon repas..."


Dernière édition par tourmithefly le Sam 23 Oct 2010 - 5:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Lun 5 Juil 2010 - 22:13

*Aaaah, p'tain, ça fait du bien de rentrer chez soi!*

Notre renarde nationale, que dis-je, intergalactique courait quasiment dans les petites ruelles pas très fréquentables de Station Square, direction son appartement. Et surtout son lit. Elle s'engouffra dans la ruelle noire comme dans un four, trouva la poignée, et força un peu pour ouvrir. Il fallait vraiment penser à la changer, cette porte. Elle monta deux étages dans un escalier ayant un peu meilleure allure que la porte, et entra une clé plutôt imposante dans la serrure d'une tout aussi imposante porte rouge foncée. Sitôt entrée, sitôt couchée.

Le lendemain... ou peut-être le surlendemain, vu qu'elle ne s'était réveillée que pour grignoter un morceau avant de se recoucher, elle s'assit sur son lit en baillant. Un tout petit appartement composé d'un salon/cuisine et d'une salle de bain/toilettes. Des vêtements un peu partout, des murs couverts de posters de groupes de rock ou de jeux vidéo... tiens, elle n'avait pas débarrassé la table en partant... et bah, au boulot, feignasse. Elle alla d'abord prendre une bonne douche froide de dix minutes, enfila un T-shirt trop grand et un petit short, avant de débarrasser la petite table basse, de rassembler les vêtements cachés dans les endroits les plus improbables... fin bref, le grand nettoyage, quoi. Elle fit même la vaisselle, alléluia. Lorsqu'elle eut fini tout ça, elle se laissa tomber sur son lit et fit une bonne sieste. Elle se réveilla bien à deux heures du matin, mais voyant l'heure sur son réveil enseveli sous des tas de chaînes, de trucs à pics et de mini-peluches punk, elle se rendormit aussitôt.

La journée d'après fut la bonne. Elle bondit de son lit comme un ressort, enfila une jupe en jean identique à celle qu'elle venait de mettre à laver, à l'exception... qu'elle était en jean, qu'elle avait deux poches et une pitite chaîne en argent qui pendait sur le côté droit. Elle avait par contre remit son éternelle veste qui n'avait pas trop subit de dégâts, ainsi que le reste de sa panoplie. Elle descendit les marches quatre à quatre et marcha les mains dans les poches vers le parc. Elle allait se prendre un bon bain de soleil avant la prochaine mission.

Les bras en croix au milieu de la pelouse, la renarde pestait contre les gosses qui piaillaient juste à côté. Elle n'aimait pas les gosses. Elle se releva et allait s'éloigner lorsqu'elle vit un hybride renard blanc s'approcher des enfants. C'était toujours drôle de voir les hybrides se faire attaquer par une horde de gosses baveux. Le renard n'avait pas l'air d'apprécier son traitement. Encore un peu plus et les gosses allaient carrément le disséquer. La renarde était morte de rire. Elle s'essuya une larme sur le coin de l'œil et arrêta de rigoler lorsque le renard s'en tira en s'envola. Eh c'est pas juste! Elle avait parié sur les gosses, en plus.

Tiens, le renard blanc avait oublié quelque chose. Aaah, mais ça c'était un bon entraînement: opération récupération au milieu... d'une bande de gosses enragés. Un jeu d'enfant. Et en plus il y avait peut-être quelque chose de valeur, ou tout simplement à manger, là-dedans. La renarde se planta devant les gosses et leur adressa un grimace moqueuse. Ils se mirent immédiatement à lui courir après, pendant qu'elle récupérait le paquet au milieu de l'aire de jeu. Elle s'échappa de justesse, évitant un lancer de peluche rose à la sortie du parc. Même pas essoufflée, la renarde releva le paquet au niveau de ses yeux. Bon, c'est...

-M... Merci d'avoir retrouvé mon repas...

*P'tain, le mioche... ralàlà, décidément j'aime pas les mioches...*

-Hm? C'est à toi? *soupir* Ben tiens, alors.


Et en plus elle avait "oublié" de manger ce matin... Son ventre désapprouva cette attitude avec violence.Les oreilles de la renarde se baissèrent pendant qu'elle lâchait un soupir. Elle n'avait pas d'argent sur elle et n'avait pas envie de rentrer... Bon, y a qu'à tenter o/.

-On partage?
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Mar 6 Juil 2010 - 14:36

c'étais un renard, ou plutôt, une renarde qui l'avais. Elle étais noire avec des yeux jaunes, elle avait aussi une natte et une queue noire et blanc au bout. Elle avais aussi... Deux poignard!? Mais elle n'avais pas l'air d'une tueuse ou d'une sadique. Ces poignards doivent sûrement lui servir à se protêger. Mais pourquoi dans station square? Qui s'amuserais à tuer des gens pour rien? Peut-être eggman, mais il ne s'en prend qu'à ceux qui ont une emeraude du chaos ou ceux qui se mette au travers de son chemin. Alors, à quoi peuvent-ils bien servir? Bref, passons.

-Hm? C'est à toi? *soupir* Ben tiens, alors.

Elle n'avais pas l'intention de remetre le repas à tourmi finalement. Au moin, elle lui a remis son repas quand même. c'est déja sa.

-On partage?

La gêne de sa vie, Tourmi se fais demander s'il veut qu'il partage. Il n'a pas le goût de dire non car, elle lui a remis son repas c'est mieux que rien. Mais en même temps, Il est gêner de dire oui, car, il ne veut pas avoir l'air d'un "tout-tit" qui écoute tout ce qu'on dit. Mais finalement...

"Heu... d'accord. Mais tout ce que j'ai c'est du beurre d'arachide, deux tranches de pain et une pomme. On pourait faire moitié, moitié?"

*Pfiou... Je l'ai dit. J'ai passer au travers de sa.*

Pendant que tourmi coupe la pomme en deux, une question le tracasse. Pourquoi ces poignards? À quoi ils servent? Serait-elle tueuse? Ou quelqu'un l'attaque sans arrêt? Passons. Tourmi termina d'étendre le beurre d'arrachide sur les deux tranches de pain et il ofrit la moitié de pomme et une tranche de pain au beurre d'arachide

"tien, après tout, c'est mieux que je partage que je n'ai rien du tout."

Tourmi se chercha du courage pour demander à quoi servent ces poignard en mangeant sa tranche de pain. Et finalement, il le demande.

"À... À quoi servent... *Allez, courage!* À quoi servent tes poignards?

*oh non... Qu'ai-je dit là? J'espère que je ne me suis pas mit dans le pétrin...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Mar 6 Juil 2010 - 19:56

-Heu... d'accord. Mais tout ce que j'ai c'est du beurre d'arachide, deux tranches de pain et une pomme. On pourrait faire moitié, moitié?

Et ben, il était pas méfiant celui-là. Mais ça lui passait loin au-dessus de la tête, ça l'arrangeait après tout. Et puis, elle avait l'habitude de recevoir des récompenses, alors que ça vienne d'un renardeau ou pas... Par contre, elle avait remarqué que le renard lorgnait sur ses poignards. C'est vrai que c'était pas hyper discret, mais personne n'osait l'embêter du coup, et elle n'avait qu'à éviter la police. Franchement, ils avaient le droit de se balader avec des pistolets, pourquoi pas elle, tiens? Bon, ils sont du gouvernement, c'est pour protéger les gens, ça fait parti de leur boulot, et patati et patata... bah elle aussi ça fait parti de son boulot, nah! Ils ont qu'à pas se mêler de ses affaires.

Bon, le beurre d'arachide n'était pas son péché mignon, mais elle ferait avec. En plus le petit n'avait pas l'air de parler souvent... à bégayer comme ça, là. Il devait avoir quoi, douze, treize ans? Eh, pas étonnant que ses poignards l'impressionnent... Pendant qu'elle baillait aux corneilles, le petit avait tartiné une tranche de pain et coupé la pomme en deux, et lui tendait le tout. La renarde s'en empara, s'assit par terre dos à la grille du parc, et entama sa tartine. Elle la termina en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, et attaquait la pomme lorsque le petit éleva la voix:

-À... À quoi servent... *Abrège, couillon.* À quoi servent tes poignards?

Elysha croqua pensivement dans son bout de pomme, et répondit encore la bouche pleine:

-Bah, à poignarder, tiens. Trancher, découper... et tout l'toutim.

La logique même. Faut pas croire qu'ils lui servent uniquement pour le travail... ils aident aussi pour la cuisine, c'est économique. Ou pour bricoler, des trucs comme ça... Un couteau, ça sert à plein de choses. Tout dépend de la personne au bout du manche. En l'occurence, ceux-là étaient plutôt mal tombés. Du sang, ils en avaient vu passer et repasser sur leur lame. Elysha décrocha son poignard droit de sa ceinture et le fit tourner entre ses doigts, faisant refléter le soleil sur la lame argentée. Ses poignards, c'était comme ses cheveux ou ses oreilles: le premier qui touche ne verra pas le prochain lever du soleil. La renarde éclata de rire et lança au petit:

-Quoi, tu as peur? T'inquiètes, je tue personne sans une bonne raison.

Dont font parti les contrats, les insultes personnelles ou envers des amis. Pas touche aux potes sans un couteau entre les deux yeux. Elle avait parfaitement conscience que ses paroles n'étaient pas faites pour rassurer le renardeau... mais qu'est-ce qu'elle adorait faire peur aux gamins. Elle leva les yeux pour regarder le petit tout en rangeant son poignard.

-Dis-moi, p'tit, c'est quoi ton nom? J'm'appelle Essra

Finalement elle aimait bien ce nom o/. Elle ne donnait jamais son vrai nom dès le début, quel que soit l'âge ou quoi que ce soit d'autre. Il fallait qu'elle ne fasse confiance à personne, même pas aux petits renardeaux blancs. Et puis, elle avait envie de discuter aujourd'hui. Et c'est pas souvent, maintenant qu'elle avait choppé quelqu'un, elle allait pas le laisser filer, gamin ou pas gamin. Et c'était déjà mieux que les gosses de l'aire de jeu, de vrais démons ceux-là. Et si ça se trouve, ça allait même lui faire peur. ça serait toujours ça de gagné. Elle se lécha les doigts pleins de jus de pomme, un œil fermé, l'autre regardant distraitement le petit renard.
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Mer 7 Juil 2010 - 15:27

-Bah, à poignarder, tiens. Trancher, découper... et tout l'toutim.

Il aurait du s'en douter. À question simple, réponse simple. Mais au moin, il n'avais plus le poid qu'il avait sur ces épaules. Il lanca un soupir et regarda la renarde éclater de rire.

Quoi, tu as peur? T'inquiètes, je tue personne sans une bonne raison

*Elle essaie de me faire peur? Pffff, j'étais juste stressé je pense...*

Tourmi termina sa pomme et il commenca à se demander s'il arait du partager son repas. Bah, quoi? Quand il était plus jeune sa mère lui disait "Il ne faut pas parler aux inconnu" Finalement, sa mère n'est plus là. Peut-être qu'elle le laisserais plus libre à 13 ans. Ou plus enfermé... En tout cas, c'est déja fais. Et puis, elle a été assez "gentille" pour lui "raporter" son repas au milieu de ces gamins. Alors finalement, il a bien fais de le partager. Et puis, Peut-être qu'elle va devenir son ami. Mais sa l'étonnerais. À quoi bon d'être ami avec un enfant de 13 ans quand l'autre est adulte. Enfin, si elle en étais une. Les apparences sont parfois trompeuse. On ne sais jamais.

-Dis-moi, p'tit,*Petit? pfffff. J'ai déja eu ce prénom assez souvent. Mais faut pas oublier que je n'ai eu que des A+ dans l'école. Et que je fabrique des chose. Malgré mon âge, je suis très intelligent.* c'est quoi ton nom? J'm'appelle Essra

*Essra? Bizzard ce nom... Elle vien de loin? Bah, un nom c'est un nom. Faut juste que j'essaie de m'en rapeller...*

"Moi, c'est Tourmi, Tourmi The Fly."

*Elle est mieux de ne pas me traiter de mouche, elle. C'est pas moi qui ai choisi de nom de famille.*

Bah, quoi? fly c'est l'anglais de mouche. Et beaucoup de personne le traitais de mouche quand il était plus jeune. Sa ne commencerais pas bien de rire de l'autre même si c'est déja fais pour elle...

"Toi, c'est quoi ton nom de famille?" *histoire qu'on rie un peu.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Mer 7 Juil 2010 - 21:41

-Moi, c'est Tourmi, Tourmi The Fly.

*Beuh... il ressemble pas tellement à... une mouche? Mode surnoms en marche, voici la p'tite mouche.*

Hors de question d'appeler quelqu'un par son prénom, ah ça non! Même le "boss" on l'appelait pas par son nom. Patron, boss, maman... pour lui, Elysha c'était "ma fifille pourrie-gâtée". Quand l'un des deux commençaient... le plus souvent ça finissait sur le plancher le verre dans le nez. Et parfois deux ou trois bleus. Les bagarres "d'amis" étaient légions au "QG".

-Toi, c'est quoi ton nom de famille?

*Hmm... si dans trois secondes, ce piaf se décolle pas de sa branche, je lui donne le vrai.*

Un peu de hasard déstabilise l'adversaire. Pis ça détends, aussi. C'est lui qui donne la réponse aux questions à votre place, plus la peine de réfléchir soi-même, VIVE FEIGNASSE-ATTITUDE! L'oiseau ne bougea pas. Mais finalement, elle allait le modifier un peu.

-Essra Psychopathe, pour vous ... *trancher la gorge* servir.

Bah quoi, c'était du pareil au même. Ciopathe, Copathe, Psychopathe, on va pas en faire un plat o/. Pendant qu'elle souriait de toutes ses dents, elle reconnut trois silhouettes familières... encore ces "djeuns" qui se croyaient tout permis, les plus forts. Ils savaient à peine donner un coup de poing! C'était... méprisant. Ces trois-là étaient plutôt réputés. Celui du milieu, avec le plus de piercings/tatouages/bagues/chaînes et autres truc-machins bling bling, c'est le chef de la p'tite bande. Avec Elysha, y a la p'tite bande et La Bande. La Bande, la sienne, celle de "môman". Et la p'tite, avec les djeuns, les racailles en herbe. Bon, la non-peace-and-love-attitude, c'était réciproque... elle leur avait "un peu" fait des trous dans les pneus de leurs motos... si on pouvait appeler ça comme ça. Mais ils avaient qu'à pas tagger divers mots drôlement fleuris sur le capot de la voiture à "môman". Il pourrait très bien se débrouiller tout seul, bien sûr. Mais pas touche.

La renarde se releva. Ces trucs-là pouvaient bien lui marcher dessus. La p'tite mouche? Un peu oubliée, là. Le fait qu'ils puissent passer juste sous son nez en rigolant comme des porcs l'insupportait au plus haut point.

*Putain... ces gugusses peuvent pas passer devant moi comme ça...*

Et bah nan. Le Tout-tatoué (Malabars?) fit un bond sur le côté un s'essuyant la joue, geignant à qui veut l'entendre. En effet, la renarde toujours aussi souriante venait de lui cracher à la figure. Elle s'était déjà vengée, mais c'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle en rajoute. S'en était épuisant. Le Tatoué ne tarda pas à réagir et voulut appliquer la règle du retour à l'envoyeur, sa main pleine de bave en route vers le visage "d'Essra". Qui était déjà dans son dos. Elle lui faucha les jambes et pointa ses poignards aux deux restants. Ah oui, des humains. Racistes, bien sûr. Les deux larbins hésitèrent, n'étant apparemment pas armés. C'est tout la différence entre la p'tite et La Bande. Mais ils le savaient même pas, les couillons. Tant mieux pour eux. Le Tatoué, qui devait s'être écrasé la gueule par terre car il avait le nez tout ensanglanté, se releva en se tenant le visage d'une main et en faisant le signe de se la jouer mollo de l'autre.

-C'est bon les gars... et la p'tite pute, crois pas qu'on... aaaaargh!

-Tu peux répéter, j'ai pas bien entendu?

-On... on oubliera pas! On se reverra!

-Mais j'espère bien mon chou. Allez, rentre chez ta mémé maintenant. Elle doit t'avoir préparé une bonne sou-soupe.

C'est dur d'insulter après avoir reçu un coup de botte bien douloureusement dures là où je pense. Il a eu de la chance que ce ne soit que des bottes. Il devait avoir à peine seize/dix-sept ans, le Tatoué... ha ces djeuns, faut leur inculquer le respect à coup de pompes dans l'cul, maintenant. Et la p'tite mouche? Pendant que les trois s'éloignaient en chuchotant et en adressant des signes peu gracieux à la renarde, celle-ci chercha le renard blanc du regard. Il s'était p't'être tiré.
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Jeu 8 Juil 2010 - 15:33

Toi, c'est quoi ton nom de famille?


Elle hésita un peu... Décidément, soit, elle a oublier son nom de famille, soit, elle lui a menti. Ou peut-être qu'elle a peur que quelqu'un l'espionne. Finalement elle répond

-Essra Psychopathe, pour vous ... servir.

*Psychopathe? Je pari que c'est un faux nom... Mais j'essaierais de l'apeller par son "nom"*

Elle souria mais son sourir se décolla très vite de son visage. Elle avait les yeux par dessus l'épaule de Tourmi. Lorsqu'il se retourna, il comprit très vite. C'étais les mêmes personne qui lui avait volé son airboard qu'il avait fabriqué.

*Ils sont mieux de ne pas essayer de me voler encore. J'me suis entrainé depuis la dernière fois. Ils ne vont pas faire le poid.J'espère qu'ils ne sont pas armé...*

Ils commencaient à se raprocher et essra cracha sur le chef. Le chef étais rouge, rouge de colère. Le chef se crois toujours tout permit. Voler des choses, attaquer des gens, tuer ceux qui touche à leur moto... Tout! Mais lorsqu'ils avaient voler Tourmi, ils étaient quatre. Où étais passé le quatrième membre? Bon, faut croire qu'il est abscent.

*Je crois qu'elle les connaît... Peut-être qu'elle se fais attaqué par eux? S'ils continuent, c'est soit à cause qu'ils la volent trop facilement, soit à cause qu'elle se moque d'eux. Mais j'ai comme un présentiment que c'est le deuxième choix...*

Tourmi se retourna et vit et le quatrième membre de cette gang tout près. Il a voulu avertir Essra mais il l'assoma avec un pistolet...

"Où... où suis-je?"

*Mais sa se déplace?! Oh non, Dites moi pas que je suis dans un sac... Mais qu'ai-je fait?*

"Tien un trou. Mais c'est Essra! Elle se bat avec les trois membres de la gang. Je crois qu'elle a gagné..."

Tourmi écouta mais il n'entenda que "...Bon... pute... Aaaaargh!"
Le membre de la gang avait crié et c'étais normal avec le coup qu'il a mangé dans le p'tit bout.


"Wow! Cela a du faire mal... Tien on s'arrête? Bon c'est à mon tour..."

Le quatrième membre l'entraina dans un bâtiment. Tourmi essaya d'avertir sa présence à Essra mais, aussitôt qu'il ouvre la bouche, il se fais frappé par le pistolet encore. L'interieur du bâtiment étais brun il y avait une hôtesse mais elle ne réagis même pas en voyant Tourmi! Faut croire qu'elle est avec eux...

*Je commence sérieusement à croire qu'il ne fallait pas que je lui partage mon repas... À cause d'elle je vais peut-être me faire tuer...

il se chercha une stratégie...

*Bon, prochaine fois qu'il me frappe, Je fais semblant de m'évanouir et je profite du moment pour l'attaquer par surprise.*

"Hé, l'espèce de de gros..."

Le quatrième membre frappe tourmi avec son pistolet.

*Hé hé, mon plan est en marche. Mais on est où au juste?

Tourmi venais tout juste de franchir la pièce et entra dans une autre pièce. On pouvait voir le sous-sol à cause qu'il n'avait pas de plancher ou de plafond... Et au sous-sol, il y avait des tas d'ordures. Tant dit qu'au premier, il y avait des machine qui triais, broyais, ect. Il était dans une usine de recyclage...

*Oh non, non non non non... Pas une usine de recyclage! Il n'a pas d'autre sortie à par, par où on est entré. Il va me passer dans une de ces machine, c'est certain. Il faut que je réagisse maintenant!*

Tourmi attaqua tout de suite le quatrième membre avant qu'il ne le lance dans la machine et donna un coup de poing sur le fusil. Celui-ci, vola dans la pièce avant de tomber dans une des machine. Aussitôt, le gars déclancha l'alarme...


*Je suis dans le pétrin...*

Un gars entre dans la pièce avec... une grenade?! Il la lanca et un gaz en échapère tout de suite. Le gaz étais rose, un gaz somnifère!

*Pas un gaz... somnifère... Faut que j'ouvre... fenêtre...*

Il tombi par terre et le gars qui avait lancé la grenade le ramassa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Ven 9 Juil 2010 - 23:41

*Ah bah ouais, il s'est tiré. Qu'est-ce que c'est impressionnable, ces p'tits gosses... bwarf, c'est pas mon problème.*

La renarde haussa les épaules, mit ses mains dans ses poches et entreprit un demi-tour afin de retourner dans le parc... de préférence aussi loin que possible des morveux baveux... lorsqu'elle vit un humain avec un tatouage trop classe pour lui sur le bras et un sac sur l'épaule. Ah, lui c'était un "djeun's". Si elle ne se trompait pas, il avait une Harley marron horriblement customisée. Qu'est-ce qu'elle avait adoré tout foutre par une fenêtre ouverte. Et maintenant, elle allait certainement adorer lui piquer le sac, piller tout ce qui se trouvait à l'intérieur et lui rendre avec un p'tit mot... huhuhu. Un sourire machiavélique aux lèvres, la renarde suivit le gars au dragon. Dommage qu'elle n'ai pas une petite bombe à mettre dans le petit mot. Ah beuh? Il venait... de bouger, le sac. Et le type lui avait donné un coup de crosse de pistolet. Ah, il est armé, le plan se complique. Bah, elle aurait qu'à demander une récompense au kidnappé... à moins que ce soit un cleb. Elle adorerait avoir un toutou à la maison. Un bon gros dobermann agressif envers les étrangers.

Il entra dans un bâtiment aux grosses briques brunes, à l'air plutôt vieillot. Elle entrouvrit légèrement la porte que le gars au dragon venait de franchir. À l'intérieur, il y avait une blonde avec un rouge à lèvre à en faire une crise d'épilepsie. Le type au dragon la dépassa sans même lui accorder un regard et entra dans une autre salle, où elle ne put plus le suivre des yeux. La blonde resta faire le guet. Ah bah non, elle le fait plus. Elysha venait de lui asséner un coup de manche de poignard dans la face, de sorte qu'elle soit assommée ET défigurée. Ca lui apprendra à ne pas avoir de goût. Elysha remarqua une sorte de brouillard rose s'échapper de la porte où le type au dragon venait de passer. Ce truc ne lui inspirant pas du tout confiance, elle cacha son museau dans son col. Elle ouvrit légèrement la porte, laissant l'entrée ouverte pour dissiper le gaz. Elle entra en force, le beretta dans la main et le col plaqué sur son visage par son autre main. Le type au dragon levait à peine la tête et un autre ramassait... la p'tite mouche? Oh my god, qu'est-ce qu'il fout là? Bon eh, pas le temps. Et d'un avec une balle dans l'épaule, et de l'autre plaqué au sol, la botte sur la gorge. Bon, en même temps la mouche avait boulé deux mètres plus loin, mais tant que c'était pas dans l'broyeur... tiens, elle allait voir ses parents et leur demander "poliment" une récompense. Bah ouais quoi, elle sauve leur fils, aboule le fric. Pas vraiment protégée par son col, le gaz risquait de l'endormir à tout moment. Elle donna donc un bon coup de pied dans le crâne du pauvre type, attrapa le renard blanc à bout de bras et se précipita dehors. Elle courut trois ou quatre rues plus loin et balança le renard au pied d'un mur. Elle s'assit à côté, un peu essoufflée. Bon bah, y avait plus qu'à attendre. Et merde, pas de dobermann aujourd'hui.

Le petit se décida enfin à se réveiller. Le somnifère n'était pas très puissant, puisque de toute façon, ils prévoyaient le passer dans le broyeur dans un court délai. Elysha s'étira, s'accroupit devant le petit, et tenta de prendre un visage engageant, sans trop de résultats.

-Hey, je viens de te sauver la vie. T'as eu de le chance, je ne les croyais pas aussi bien équipés. Tu sais où sont tes parents? Ou as-tu un numéro de téléphone? J'aimerais leur parler.
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Sam 10 Juil 2010 - 1:35

Tourmi se réveilla et se demanda s'il était mort. On dirait que non. Essra se tenait juste à coté de lui. Ils étaient à côté d'une rue et il pouvait apercevoir, au loin, le bâtiment où il était. Il s'en était sorti. Ou plutôt, elle l'avait sorti du pétrin. Enfin, il croyait. De toute façon, c'était elle qui l'avait mis dans le pétrin, pas lui. Mais elle n'avait pas fais exprès, ça, c'était sûr. Ils étaient à environ trois-quatre rues de chez lui. Il pourrait s'en aller mais non. Il décida de rester comme si rien ne c'était produit. Il éviterait de se faire rire de lui, encore. Mais enfin, sans reformuler sa question à propos de ces poignards, il découvrit à quoi ils servent. Ils servent, oui à tailler, construire, poignarder. Mais poignarder qui? C'était sûrement ce gang de voleurs et de meurtriers.

-Hey, je viens de te sauver la vie. T'as eu de le chance, je ne les croyais pas aussi bien équipés. Tu sais où sont tes parents? Ou as-tu un numéro de téléphone? J'aimerais leur parler.

Bon, c'est pas la première ni la dernière personne à lui demander où était ses parents ou quel était leur numéro de téléphone. Mais cela le rendit un peu déçu. Après tout, c'était ces parents. Il se rappela de tout ces événements, le meurtre, le suicide, etc. C'était déjà assommant d'apprendre que ces parents soient morts. Et pour en rajouter, son frère se suicidait le lendemain. Il a vécu dans la solitude pendant trois longues années malgré la grande ville. Mais en plus, pile lorsqu'il décidait enfin de parler à des personnes... il se faisait attaquer alors qu'il n'avait rien fait. Il n'avait pas de chance. Vraiment pas. Tourmi lâcha un petit soupir et répondit.

"Mes parents sont... *soupir...* morts..."

"Mais, que voulais-tu leur dire?"

Il avait le droit de savoir. Il habitait seul. Et peut-être qu'elle voulait savoir son numéro de téléphone pour qu'elle puisse lui parler encore? Bah, un adulte, ça oublie les enfants qui n'ont aucun intérêt la journée même où ils ont rencontré l'enfant en question. Ou peut-être que c'est tout le contraire... Elle voulait le localiser pour le voler? Elle a peut-être sauvé sa vie, mais on ne sait jamais. Bah, il ne va pas le dire par précaution. Il faudrait pas qu'il rentre chez lui et qu'il se rende compte que sa maison a été dévalisée. Aussi, l'autre raison est que, peut-être que quelqu'un espionne en ce moment même Tourmi et Essra. Mais ce gang lui a filé la frousse. Il ne faudrait pas qu'il retombe sur eux. Si jamais il retombait sur eux, il serait mort, c'était certain. Il a évité de se faire broyer une première fois. Mais que s'est-il passé après qu'il se soit endormi? Il réfléchit et le demanda:

"Mais comment m'as-tu trouvé? Comment m'as-tu évité la mort?"

*J'ai un sacré mal de tête moi. J'crois que j'aurais pas du me laisser frapper une troisième fois par ce gars.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Sam 10 Juil 2010 - 15:21

La p'tite mouche soupira. Bah quoi? Elle avait dit une bêtise? Remarque, ça serait pas étonnant.

"Mes parents sont... (soupir... *ouais bah hé, t'arrête où t'as mon poing dans la yeule*) mort..."

Ah, d'accord, ça explique beaucoup de choses. La renarde se gratta derrière les oreilles, pas vraiment à l'aise dans ces situations. Les leçons de morale, les grands discours c'était pas vraiment pour elle. Mais le pire! C'est qu'elle n'aurait pas de... ah mais que j'suis bête, elle aura qu'à demander à lui %D bien que ça soit toujours plus difficile de demander une récompense à celui dont on a sauvé la vie... c'est bizarre, mais il semble vous détester à chaque fois. Comme s'il ne supportait pas d'avoir une dette envers quelqu'un... Elysha adore les dettes, surtout quand c'est pas elle qui en a. Elle s'assit les jambes sur le côté, en faisant attention à ce que le Beretta ne se voit pas.

"Mais, que voulais-tu leurs dire?"

Bah, puisqu'elle allait peut-être (il avait probablement quelqu'un qui s'occupait de lui, quand même?) devoir lui demander à lui, autant lui poser la question maintenant. Le petit sembla réfléchir. La renarde attendit un peu, et comme elle s'en doutait, il lui posa une autre question:

"Mais comment m'as-tu trouvé? Comment m'as-tu évité la mort?"

Y a pas de "mais" qui tienne. Le renardeau clignait des yeux comme s'il s'était reçu une brique tombée du vingt-deuxième étage. Bah, trois ou quatre coups de crosse, ça faisait bobo. Il avait qu'à pas bouger, nah.

-Bah, un bon coup de manche de poignard par-ci par-là, et ces couillons de djeun's se retrouvaient au tapis (pas question de lui parler du Beretta...). Pour ce que je voulais demander à tes parents... Un peu d'argent. Beaucoup de gens mène la vie dure, en ce moment. *Tu vas pas essayer de te justifier, quand même? Ma fifille,, tu te justifie pour rien du tout!* Et il y a quelqu'un qui s'occupe de toi? Ou je dois te demander ma récompense, à toi?

Très franche, et surtout, pas du tout, mais du tout, diplomate. Le tact ne fait pas parti de son vocabulaire, vous le lui feriez remarquer qu'elle vous donnerait un beau "Hein??" à la Cauliflower. Vous comprenez pas l'allusion? Alors allez réviser votre anglais, bande de pouilleux. D'ailleurs, même là ça lui faisait bizarre... elle avait même pas rajouté une insulte pour le gosse à la fin. COUILLON! La voilà vengée.

Ely avait beaucoup de lacunes en matière de gosses. C'est pas en vivant avec une famille de gros porcs vulgaires qu'on peut apprendre grand-choses là-dessus. Pour elle, tous les gamins étaient des morveux pourris-gâté jusqu'à la moelle, pleurnichant pour une sucette tombée par terre. Elle n'avait jamais tenté de se rapprocher des enfants non plus, et elle n'en avait toujours pas l'intention. Les orphelins, c'était autre chose. Elle admirait ceux qui parvenaient à vivre après ça, surtout les gosses. C'était pas facile de vivre normalement sans ses parents, encore plus lorsqu'on les avaient connu. Même elle, bourrue comme tout, ne saurait pas dire comme elle se serait sentie si ses parents seraient morts avant qu'elle ne "parte". C'était ses parents, quand même. Elysha évita le regard du gosse et se lança:

-Je suis pas vraiment douée pour ça, mais... 'fin... c'est courageux de sortir, de partager des choses avec des gens... quand on est orphelin... Rah, j'suis pas douée, oublie ça.
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Sam 10 Juil 2010 - 16:26

-Bah, un bon coup de manche de poignard par-ci par-là, et ces couillons de djeun's se retrouvaient au tapis. Pour ce que je voulais demander à tes parents... Un peu d'argent. Beaucoup de gens mène la vie dure, en ce moment. Et il y a quelqu'un qui s'occupe de toi? Ou je dois te demander ma récompense, à toi?

Ce n'étais pas vraiment ce qu'il esperait entendre à propos de comment elle lui a sauver la vie. Mais au moin, un peu d'information, c'est mieux que rien. On dirait qu'elle ne parle pas souvent avec le peu d'information qu'elle lui a donné

*J'crois que je vais lui donné l'argent du taxi. Après tout, j'habite tout près. Mais je sais pas si elle va être satisfaite....*

Après tout, ce n'est guèrre qu'un peu d'argent. Avec l'argent du taxi, il ne peut même pas s'acheter un centième d'un de ces poignards. Alors, elle se dira sûrement que la récompense n'est pas assez haute. Elle va sûrment lui demander d'aller en chercher "un peu" plus. Mais il est plutôt surpris qu'elle aie dit la vérité à propos de ce qu'elle voulait dire à ces parents. C'est plutôt difficile de le dire. Enfin, il pense. Il a à peine parler dans les trois dernières année. Il se gêne pour presque tout. Il ne sais pas ce qu'il ne faut pas dire pour ne pas se faire rire de lui. Au moin, il lisait. Il a été chanceux de ne pas parler comme un GPS déffectueux après ces trois longues années. Il béguait par contre. Il risque, maleureusement, de se faire rire de lui à cause de son béguaillement. Tu vois quelqu'un qui te dit "Sa... Sa... Salut" Tu te dit qu'il n'est même pas capable de dire salut et tu ris. Mais au moin, il y a des personnes qui sont assez gentil pour ne pas rire de eux. De les prendres pour des personnes normales. Mais avoir quelqu'un qui le traite en "choux-choux" peut être aussi agassant que de se faire rire de lui. Comee pour ceux en chaise roulante. Personne n'aime se faire traité en "choux-choux" sauf ceux qui le veulent, bien sûr. Ce n'est pas bon d'être un "choux-choux" car après, on rie de toi, ils t'apellent le choux-choux du prof, ect. Lorsqu'il allait à l'école, tout le monde l'appelait choux-choux du prof car il avait toujours 100% sur ces examens. Le prof, voulait l'imprésionné en donnant plus de devoirs, d'examen, ect. Mais cela n'a pas marcher. Il avait toujours 100%. C'est lorsque ces "amis" se rendis compte que c'étais à cause de lui qu'ils avaient plus de devoirs qu'ils ont commencé à l'appeler comme sa. Et sa brise une vie. Tout le monde le sait. Essra lacha Tourmi du regard et disa

-Je suis pas vraiment douée pour ça, mais... 'fin... c'est courageux de sortir, de partager des choses avec des gens... quand on est orphelin... Rah, j'suis pas douée, oublie ça.

*Elle n'a jamais eux de sentiment ou quoi? Ou elle ne parle pas souvent. En tout cas, je la comprend. Mais j'espere qu'elle ne va pas me prendre pour un "choux-choux". Je déteste sa.*

"Bon, je m'en fiche. Sa fais trois ans que c'est passé. Je ne vais pas me metre à pleurer. Mais je suis triste quand même. Après tout, mes parent sont mort il y a trois ans. Ou plutôt tué. Mon frère les a tué. Mais il croyait qu'ils avaient tué son "meilleur" ami. Après, Mon frère c'est pendu car il a découvert que son ami avait mentit. Enfin, je crois..."

Tourmi soupira un coup et repris

"Mais tout sa, c'est déja passé. J'me fais une nouvelle vie et des nouveaux amis. Mais pour être franc, je n'ai parler que cinq ou six dans les trois dernières années. C'est aujourd'huit que j'ai décidé de me promener pour une fois. cela fesait vraiment longtemps. Mais je n'aurais jamais pensé que tout ceci arriverait. La journée même où je décide à sortir de chez moi ou de la bibliothèque. Je n'ai jamais passé aussi proche de la mort que sa. Ah, mais j'y pense. Est-ce que je t'ai remercié? Je crois que non. Alors merci. Et voilà un peu d'argent. Cette argent devais servir pour payer le taxi mais je suis tout près de chez moi. Alors voilà."

*Pfiou, je suis passer au travers de tout sa sans pleurer. Une chance, car je crois qu'elle aurait ris de moi ou qu'elle, pire, me traite en choux-choux.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Sam 10 Juil 2010 - 17:27

"Bon, je m'en fiche. Ca fait trois ans que c'est passé. Je ne vais pas me mettre à pleurer. Mais je suis triste quand même. Après tout, mes parent sont mort il y a trois ans. Ou plutôt tué. Mon frère les a tué. Mais il croyait qu'ils avaient tué son "meilleur" ami. Après, Mon frère s'est pendu car il a découvert que son ami avait mentit. Enfin, je crois..."

C'était l'histoire la plus triste qu'elle avait jamais entendue. Elle aurait presque envie de pleurer. Bien qu'en fait, elle n'ai pas tout compris. En gros, son frère avait tué ses parents en pensant que ceux-ci avaient tué son meilleur ami, et ensuite, le frère s'était pendu... ça l'intéressait, bizarrement. Donc, les parents n'avaient pas tué le copain? Est-ce qu'il avait vu son frère pendu? À dix ans, ça devait être horrible... elle-même n'avait commencé à tuer qu'à seize ans... pour le vol, ça faisait un chouïa plus longtemps. Elle se rendait peu à peu compte, qu'elle avait mal pour lui.

*Ma vieille, reprends-toi! Si tu commences à fondre en larmes à la première histoire triste venue, tu vas pas faire long feu!*

Ainsi, elle arrêta de regarder le renard comme si elle était une fan de Titanic.

"Mais tout ça, c'est déjà passé. J'me fais une nouvelle vie et des nouveaux amis. Mais pour être franc, je n'ai parlé que cinq ou six fois dans les trois dernières années. C'est aujourd'hui que j'ai décidé de me promener pour une fois. Cela faisait vraiment longtemps. Mais je n'aurais jamais pensé que tout ceci arriverait. La journée même où je décide à sortir de chez moi ou de la bibliothèque. Je ne suis jamais passé aussi proche de la mort que ça. Ah, mais j'y pense. Est-ce que je t'ai remercié? Je crois que non. Alors merci. Et voilà un peu d'argent. Cet argent devait servir pour payer le taxi mais je suis tout près de chez moi. Alors voilà."

Elle était tellement troublée qu'elle prit l'argent sans rien demander de plus. Elle avait... une dette. Ce p'tit gars lui avait raconté son passé, un passé horrible et douloureux. Même si son histoire ne l'était pas autant, elle se devait de la raconter. Elle cligna des yeux. Mais qu'est-ce qu'elle racontait? Elle ne devait parler d'elle à personne. Un gamin comme lui était très influençable, et il suffirait qu'il se fasse attraper par les flics ou les djeun's, pour qu'il raconte tout ce qu'il a entendu. Et si ils faisaient des recherches sur ses parents? Elle ne les appréciaient pas vraiment, mais, comme elle l'avait dit, c'était quand même ses parents. Mais en plus, la p'tite mouche... l'avait remerciée. Ses clients ne la remerciaient jamais. Ils disaient "bon travail, voilà votre récompense" et puis basta. Il fallait qu'elle se reprenne. Elle était une tueuse à gage, enfin!

-... Ca ira. Quand j'y pense, il suffirait que tu aimes tes parents pour que ton histoire soit le contraire de la mienne. Et... je pense que c'est ma faute si tu as failli être tué. Je devrais te raccompagner... Je te donnerais mon numéro de portable, il faut que tu saches qu'ils ne s'arrêteront certainement pas là. Ces fils de putes (la voilà qui va mieux, elle a insulté quelqu'un) s'en prendront certainement à toi plutôt qu'à moi. Enfin, je ne t'oblige à rien.

Elysha se leva en agitant nerveusement la queue, un peu gênée de proposer ses services à un gamin qu'elle commençait à apprécier. Par contre, hors de question de rajouter quelque chose, ou une forme de politesse. Son ego en avait déjà pris un trop gros coup. En plus, elle ne supporterait pas qu'un innocent meurt par sa faute sans qu'elle n'ai rien pu faire. Ca serait comme une mission ratée. Elle détestait rater une mission.
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Dim 11 Juil 2010 - 15:25

-... Ca ira. Quand j'y pense, il suffirait que tu aimes tes parents pour que ton histoire soit le contraire de la mienne. Et... je pense que c'est ma faute si tu as failli être tué. Je devrais te raccompagner... Je te donnerais mon numéro de portable, il faut que tu saches qu'ils ne s'arrêteront certainement pas là. Ces fils de putes s'en prendront certainement à toi plutôt qu'à moi. Enfin, je ne t'oblige à rien.

*Tout-un revirement de situation... Il y a quelque seconde elle se disait encore que j'étais juste un gamin sans importance. Maintenant, elle se sent coupable.*

"Ce n'est pas vraiment ta faute. Ils m'avaient déja volé quelque fois."

Tourmi n'en revint toujours pas. Au début, elle le prenais encore pour un gamin minable. Maintenant, elle se sent coupable de tout. Elle ne s'aurais pas excusé s'il n'avais pas dit son histoire. Faut croire qu'elle n'est pas aussi dure à cuire qu'on ne le pense.

"Est-ce que on y va tout de suite? La journée n'est toujours pas finie. Je vais faire comme si rien ne c'était passé et profiter de ma promenade. Je vais éviter de passer devant ce bâtiment... Mais, je vais passer par ma maison pour aller chercher un bout de papier. Comme sa, je ne l'oublierais pas."

Tourmi partit vers sa maison allez chercher le bout de papier. Sa maison est petite. Ce n'est juste qu'un 4 et demi. Ce qui veut dire qu'il a un salon, une cuisine, une chambre, une salle de bain et deux chambres. Mais lui, il l'uttulise pour sa salle de "jeux". C'est pour ces créations. Ou ces chose faites à la main. Comme la airboard, ce n'est pas lui qui l'a inventer. Mais il en a fabriquer une qui, maleureusement, a été volé par ces voyous. Mais tourmi se concentra à chercher un bout de papier.

*J'ai des centaines de feuilles avec des plans, mais aucune où il n'y a rien. Je crois que je vais prendre une feuilles et l'effacer.*

Tourmi effaça le papier et repensa à Essra. Il décide de déchiré la feuille où c'est le plus propre. Il prend un stylo en passant et retourne dehors. Il va vite rejoindre Essra. Encore essouflé, il lui remet le papier et le stylo.

"tien, un bout de papier et un stylo. Désoler de t'avoir fait attendre."

*Au moin, elle ne m'a pas cru mort. Ou autre chose.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Dim 11 Juil 2010 - 18:53

Ah nan hein, n'allons pas jusqu'à la culpabilité ._. disons plutôt que laisser un gosse se faire tuer à cause de vous, bah ça fait tache sur le CV. C'était peut-être pas la dur-à-cuire sans cœur qu'elle voulait laisser paraître, mais de là à culpabiliser, nah mé oh faut pas exagérer, non plus. Et puis peut-être que les "djeun's" allaient se ramener, et qu'elle pourrait leur péter la yeule. Excuse bidon? Peut-être bien %D. Elle pourrait très bien suivre un peu le gosse quand il la croirait parti, ferait attention à ne pas se faire repérer par quiconque, et paf! Le premier djeun's repéré et capturé, interrogé... et après on verrait.

C'était quand même louche, que des gamins comme eux qui se la jouait comme des morveux de sept ans soit armés et équipés de grenade à gaz somnifère. Il allait falloir qu'elle en parle à "maman" pour qu'il prévienne toute la Bande. Mais fallait quand même pas appeler devant la gamin, il pourrait en parler à la police dès qu'elle aurait le dos tourné.

-Ce n'est pas vraiment ta faute. Ils m'avaient déjà volé quelque fois.

Bah hé, ça ne l'étonne pas du tout.

*Mais... à quoi il pense là? Il croit que je culpabilise? ... bah, qu'est-ce que ça peut me faire. 'Fin ça serait un gros connard qui s'la pète comme ces "djeun's", je l'aurais même pas sauvé ._. Faut l'mériter, quoi.*

-Est-ce que on y va tout de suite? La journée n'est toujours pas finie. Je vais faire comme si rien ne c'était passé et profiter de ma promenade. Je vais éviter de passer devant ce bâtiment... Mais, je vais passer par ma maison pour aller chercher un bout de papier. Comme sa, je ne l'oublierais pas.

Et voilà qu'il se met à gambader vers sa maison. You-ou, faudrait l'attendre un peu quand même hein. Elle était pas vraiment du genre à attendre tranquillou sans rien foutre. Alors elle le suit o/. Un peu loin, pour bien tout voir, et surtout si un type de la p'tite bande se pointait. Ca serait quand même dommage qu'il se fasse flinguer maintenant. Lorsqu'elle le vit entrer dans une petite maison coincée entre les immeubles, Elysha s'éloigna un peu et surveilla l'entrée adossée à un mur. Ses missions habituelles n'étaient pas seulement du vol et de l'assassinat, il y avait aussi de la protection, on l'engageait comme garde du corps, et le plus souvent, ces clients-là étaient très satisfaits. Elle adorait montrer les dents quand quelqu'un s'approchait un peu trop, voir l'autre sursauter et s'éloigner, pendant qu'elle tirait la langue. Halàlà, c'était bien son boulot préféré. De l'espionnage parfois. C'était plutôt chiant, car il fallait souvent... ne rien faire et attendre. L'activité la plus naze du monde. Le petit ressortit, et, pour voir si il l'avait repérée, elle retourna à toute allure là où ils se trouvaient avant. Le petit arriva quelques secondes plus tard, haletant.

"Tiens, un bout de papier et un stylo. Désolé de t'avoir fait attendre."

*10 sur 10, il a rien remarqué >=D*

Elysha s'empara du stylo et du bout de papier déchiré, et se servit d'un mur comme support. Le mur était loin d'être lisse et elle devait écrire en bien grand pour que ça soit un tant soit peu lisible. Non je ne mettrais pas son numéro, elle m'étranglerait sinon ._. elle a pas envie de se retrouver avec des tas de sms de gens qu'elle connait pas...

-Je m'éloigne deux minutes, j'vais passer un coup de fil.

Elle passa le coin de rue, s'adossa à un mur, un pied à plat dessus, et sortit son portable "relations personnelles" de sa poche gauche. Elle composa un numéro avec le pouce et plaça le téléphone près de son oreille après la première sonnerie. Quelqu'un ne tarda pas à décrocher.

-Qu'est-ce qu'y a?

- Salut M'man, j'ai un truc à t'dire, la p'tite bande à Station Square est armée maintenant.

-Armée? Où est-ce que ces salauds... bref, t'as vu quoi?

-Pour l'instant, un pistolet et une grenade somnifère. Ils se mettent au kidnapping et au meurtre, maintenant. Ils ont tenté d'éliminer un gamin en le passant dans un broyeur d'une usine de recyclage.

-J'ai déjà vu plus original. Et qu'est-ce que ça a à voir avec nous?

-Je crois que c'est ma faute, les "djeun's" ont dû me voir avec lui et ils ont pensé que ça m'énerverait. M'enfin, là, ils doivent être en train de se soigner. Je suis très fière de mon coup de manche de poignard dans la yeule, t'sais? >=D

-Hm, je savais que tu n'aurais pas dû te venger sur leurs motos... ma fifille pourrie gâtée, j'aurais pu m'en sortir tout seul! Môman sait se débrouiller seul maintenant é_è

-M'en ouf, z'avaient qu'à pas s'en prendre à la meilleure bande in ze world. Préviens les autres.

-OK, fais attention.

La renarde en profita pour lui parler de l'embuscade du train sans vraiment lui parler du coyote, et ils raccrochèrent en même temps. Elysha retourna le coin de la rue et lança en souriant de toutes ses dents:

-Bon, t'es pas mort? J'vais passer chez moi, j'ai envie d'une barbe à papa >8D

Bah quoi, c'est bon ._. elle allait passer prendre un peu d'argent, remplacer le couteau de lancer qui avait atterrit dans le crâne d'un ours et peut-être prendre une veste à capuche. Ca serait mieux si c'était elle qui repérait les djeun's avant le contraire. C'est qu'une renarde noire et orange avec des vêtements comme ça et des poignards à la ceinture, c'était pas discret-discret. Le petit attendra une ou deux rues plus loin, il aura qu'à attendre dans un magasin, où, a priori, les djeun's n'allaient pas se montrer. Elle allait pas lui montrer gentiment où elle habitait, quand même ._. et elle, elle regarderait si il la suivait %D.
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Mar 13 Juil 2010 - 14:24

Essra prit la feuille et elle écrit son numéros. Et en suite elle le remet à Tourmi. Il était à peine visible mais au moin, il pouvait le lire. Mais cela lui fais vraiment bizzard. Un adulte qui propose son numéros à un enfant. C'est pas plutôt le contraire? Mais il ne sait vraiment pas s'il va s'en servir. Mais il préfère ne rien dire. Car, peut-être qu'il va en avoir besoin finalement.

-Je m'éloigne deux minutes, j'vais passer un coup de fil.

Bon, Essra comence à s'éloigner. Tourmi comence à marcher un peu partout pour faire passer le temps. Il vit, sur un coin de rue, des gamins... faut pas qu'il se fasse voir, sinon, il va être obliger de leurs faire mal. Et en plus, des adultes les surveilles cette fois-ci. Cela doit être leurs parent. S'il leurs fais mal, les parents vont réagir. Mais si c'est le contraire? Bah, faut juste pas se faire voir. Il ne sait pas ce qui est mieux. Se faire passer dans le broyeur ou se faire discéquer par une bande de gamins. Le broyeur est sûrement meilleur. Tu meur sur le coup, tant dit que les gamins, tu soufre avant de mourir. Bah, à 10-12 ils ne seront peut-être pas capable de le couper en deux saur s'ils sortent des couteaux...

*Bon ils sont partit. Peut sortir de ma "cachette"*

Tourmi c'était cacher entre deux ruelle étroite pour ne pas qu'il se fasse voir. Mais si la bande de gamin auraient été devant la cachette de tourmi, ils l'auraient vue, c'est certain. Ces gamins peuvent être énervant. Ils s'attaquent dès qu'ils voient quelque chose de pas normal. Ils sont habitué à sonic et toute sa gang? Ensuite, ils croient que c'est une de ces personnes déguisé? On ne comprendera jamais ces gamins. Ils sortent un message qui resemble à "Mawabunga" Et commence à attaquer les gentils hybride. Au moin, ils ne sont pas armer comme la bande de "broyeur" S'ils commencent à sortir leurs pistolet, les hybride ne vont pas faire long feu. Chance qu'ils ne sont pas capable de lever un pistolet. Car dès qu'ils en trouvent un, il l'uttulise comme un jouet. Et sa, sa pourait tuer beaucoup de personnes.

*Bon enfin. Elle revient. Si elle aurait été là cinq minutes de plus, elle aussi aurait vue cette bande de gamins. M'suis cacher, mais elle? Si elle aurait été là? Elle aurait fait quoi? Faut pas se remplir la tête de fausses idées.*

-Bon, t'es pas mort? J'vais passer chez moi, j'ai envie d'une barbe à papa

Tourmi la regardit les yeux grand ouvert. Elle avait dit qu'elle avait envie d'une barbe à papa. c'est... Allusinant pour lui. Lui qu'il la croyait dure à cuire venait de prendre une méchante débarque.

*Elle trouve toujours les bons moments pour rire des autres... Pas très dur à cuir manger de la barbe à papa.*

"Euuuuuh... Ok. Je vais t'attendre ici?

*C'est pas les enfants qui mangent de la barbe à papa d'habitude? Elle veut jeunir ou quoi? Soit elle a dit sa pour rire de moi, ce qui ne m'étonnerais pas du tout, soit, c'est pour de vrai.*

-hors rpg- Je n'aurais jamais cru que t'aurais écrit sa. Elysha qui mange de la barbe à papa 0_o. -hors rpg-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Lun 19 Juil 2010 - 18:07

-Euuuuuh... Ok. Je vais t'attendre ici?

-WAHAAAAHAHAHAHA!!! Tu devrais voir ta tête!

Trop drôle, avec ses yeux gros comme des soucoupes et la mâchoire à demi décrochée. Bon, elle devait bien admettre qu'on imagine pas tout de suite une fille avec des zoulis poignards qui mange de la barbe à papa, mais chacun ses goûts, hein! Personne ne pourra jamais l'empêcher de manger de la barbe à papa ._. On est dans une démocratie, oui ou nan? Quand je dis "avec elle c'est tout ou rien", et bah c'est tout, ou rien. À la fin de la journée, il aura l'impression d'avoir pris le bus sur le coin du museau. Le changement peut surprendre, mais une fois qu'on l'a vu passer une fois, ça va mieux pour après... en général.

-Rooh, si on a plus le droit de manger ce qu'on veut... T'fais ce que tu veux, mais reste pas à l'extérieur, okay?

Sans plus attendre, elle tourna les talons et marcha tranquillement vers son appartement, le nez au vent et la queue balançant de gauche à droite. C'était pas son genre de se soucier de deux choses à la fois. Elle surveillait malgré tout les environs, pour voir si le petit ne la suivait pas, ou si la p'tite bande ne se planquait pas quelque part pour lui tomber dessus. À l'aller, rien. Elle entra chez elle sans aucun problème, prit quelques rings dans sa poche et un blouson à capuche. Celle-ci lui tomber quasiment jusqu'au museau, parfait. Sa natte dépassait sur le devant. Bon, c'était pas génial comme camouflage, surtout si elle se baladait avec le petit au bout du bras... elle renonça donc et jeta le blouson sur son lit. Elle ferma la fenêtre, tira les rideaux, et ferma la porte à double tour avant de redescendre. Pendant qu'elle était dans l'escalier, elle rangea aussi ses poignards dans les poches intérieures de sa veste. C'était moins pratique, mais comme ça, elle paraîtrait moins armée pour la bande, qui la sous-estimerait.

Devant le parc, elle acheta une énorme barbe à papa et commença à la dévorer pendant qu'elle se dirigeait vers l'endroit où la mouche était censée l'attendre. Comme elle l'avait demandé, il n'était pas dehors. Rah, mais il était où du coup XD. La renarde passa devant les vitrines en le cherchant du regard... ah bah, le voilà, dans un gigantesque magasin de vêtements... avec un vigile dans le hall, paaarfait. Elle entra à demi, un pied encore dehors, et lui fit un grand signe, lui ordonnant de se la ramener vite fait. Sinon c'est elle qui va le chercher è.é. Toujours le nez dans le gros nuage rose et sucré, sous l'œil réprobateur du vigile. Elysha sembla le remarquer, et tendit un peu la main, genre "T'en veux?", mais il agita la tête pour dire non.

*C'est un crime de ne pas aimer la barbe à papa... mais comme ça j'ai tout pour moi hahaha. *

Ah zut, elle avait oublié de remplacer le couteau. Bah, tant pis, neuf, c'était bien suffisant. Avec soixante-dix-huit balles sous la jupe, ça devrait aller o/.

(hrp) HA! Ça t'en bouche un coin, hein? XD (/hrp)
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Jeu 22 Juil 2010 - 1:49

-hors rpg-0_o T'as osée faire sa? XD-Hors rpg-

-WAHAAAAHAHAHAHA!!! Tu devrais voir ta tête!


*Bah quoi? J'étais juste surpris...*

Il était bouche bée. Dure à cuire qui passe à... facile à cuire? C'étais le choc pour lui. Il c'est presque évanouhis quand elle a rit. Il s'en attendait vraiment pas. Elle rit de lui? Ou de son handicap. Aucun des deux lui fais du bien. Tourmi étais dans sa lune. Il regarde un peu partout et Essra continue ce qu'elle a à dire. En espérent qu'elle ne le mette pas KO avec un autre comportement de fille ou d'enfant.

-Rooh, si on a plus le droit de manger ce qu'on veut... T'fais ce que tu veux, mais reste pas à l'extérieur, okay?

*Elle pense qu'elle est ma mère ou quoi? Bah, c'est sûrement pour me protêger.*

Soudain, tourmi repensa à ce qu'il c'est passé.Pendant toute l'action, ces vêtements se sont déchiré un peu. Et il en a pas tellement beaucoup. C'est rare des vêtementpour un renard. Sourtout avec deux queues. Il commença à se promener à la recherche d'un vêtement qui pourait lui faire. Un magasin pour les hybrides, sa existe? Sinon, il va chercher partout dans les magasins pour se trouver des vêtements à sa taille et qui peut lui faire. Mais avant, il faut qu'il aille se chercher un peu d'argent. Quoi? Il avait tout donné à essra. Cela risque d'être difficile. Avec le ménage "parfait" qu'il a chez lui, ce seras presque impossible.

*Bon, elle est partit. Je peux aller chez moi chercher quelque rings. Faut que je remplace ces vêtements. Je crois pas que je vais en trouver chez moi tellement que c'est le désordre.*

Tourmi parta chez lui. Mais c'étais un peu différent. Il croit qu'il y a quelqu'un qui l'espionne. Peut-être Essra? Nan, elle va se chercher une barbe à papa. Si c'est sa qu'elle fais. C'est un peu suspect, une barbe à papa plus Essra éguale impossible. S'il la voit avec sa barbe à papa, il va sûrement être KO. Il est certain que ce n'est pas sa qu'elle fais.

*Bon me voilà chez moi. Je me sent un peu... Espionné... C'est sûrement mon imagination. Je crois...*

Tourmi entra en trombe dans son 4½ et cherche son argent. Il fouille ces plans, dans son armoire, même sous son lit. Il met des choses sous son lit. Comme quelque plan et quelque fois, c'est d'autre objets comme son portefeuille. Pourquoi ne s'ouvre-t'il pas un compte banquaire? Il ne veut pas se faire voler son argent. Ces temps-ci, il y a beaucoup de vol dans les comptes banquaires. Finalement, il étais dans... ces poches...

*Heu... ok? Depuis quand il est dans mes poches? J'oublie tout moi... Faut que je fasse le ménage chez moi. Mais pas tout de suite.*

Tourmi quitta sa maison et ne se senti plus espionné. comme s'ils c'étaient enfuit. Ou une chose dans le genre. Il va dans tout les magasins qu'il connaît, rien ne lui fais. Avec sa, il va se faire passer pour un acheteur compulsif en vêtement. Finalement, il en trouve un. Enfin un magasin où il y a des vêtements qui lui vont. Essra passe devant le magasin et lui fais un signe. Il était tellement exagèré, qu'il pensa pendant un moment, qu'elle se pensait sa mère. Il est capable de se débrouiller un peu quand même. Il est seul depuis 3 ans. Il sait comment s'occuper de lui. Après, Essra lui fais encore un signe. Elle lui ofre de la barbe à papa! Elle le prend pour un gamin qui va pleurer s'il n'en a pas? On dirait bien que oui... Tourmi lui fais non de la tête et continue de chercher un vêtement qui lui va.

*Sa n'existe pas les vêtement qui me font ou quoi?
Je vais juste prendre ce chandail. Même s'il est un peu trop grand. Et ce pantalon, un peu trop petit. *soupir* Faut qu'ils fassent un magasin pour nous, les hybrides.
*

Tourmi passe par le comptoir pour payer ces vêtements et va rejoindre Essra. Elle s'est tacher partout sur le chandail. Comme une enfant. Faut croire qu'elle se crois vielle.

"Mes vêtements sont déchirés. J'étais partit en acheter."

*Je lui parle de se qui c'est passer? Ho, oui. Après tout, peut-être que c'était elle qui l'espionnait*

"Essra, M'avais tu espionné? Car j'avais l'impresion d'être observé..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Mer 28 Juil 2010 - 12:40

(hrp) OUI, J'OSE! MOUAHAHAHA *SBAFF* Pis deubord, c'est au vigile que je proposais de la barbe à papa, toi, t'as pô l'droit *DEUBEUL-SBAFF*(/hrp)

Ignorant tout des pensées un chouïa humiliantes de la mouche, Elysha mordillait déjà le bâton de la barbe à papa, portée disparue en ce moment. Pendant que le gamin faisait les boutiques. Alors qu'elle ramassait les lambeaux de sucre rose qui lui avait échappé sur sa veste, le petit revenait avec un sac à la main.

-Mes vêtements sont déchirés. J'étais parti en acheter.

... Bah elle s'en fout, quoi. Elle fredonnait l'air d'une chanson qu'elle écoutait en boucle en ce moment, chez elle.

*With a tousand lies, and a good disguise,
Hit'em right between the eyes, hit'em right between the eyes,
When you walk away, nothing more to say,
See the lightning in your eyes, See 'em running, for their lives!*...*


-Essra, M'avais tu espionné? Car j'avais l'impression d'être observé...

*So dance, f... vais t'en donner des "m'avais-tu" ._.*

-Hm? Espionné? Nan.


C'était peut-être le vigile? Enfin, vaut mieux être prudente. Elle sortit du magasin, bien qu'elle n'y soit pas complètement entrée, et observa un peu les rues. Elle crut un instant voir une silhouette se ranger en vitesse dans une rue coupant la "sienne", mais elle n'en était pas certaine. Les sourcils froncés, une main grattant la base de ses oreilles, elle soupira un grand coup. Ils pouvaient pas se montrer directement, qu'elle tue tout le monde et qu'on en finisse? Grmbl. Enfin bon, avec une mouche dans les pattes, ça allait pas être supra-facile non plus. Re-grmbl.

*Ils commencent à me taper sur le système. Vaut mieux en finir définitivement. C'est trop à découvert ici, ils n'attaqueront pas.*

Peut-être pas les tuer. Ce sont que des gosses, après tout. Elle essaierait de simplement les assommer et les livrer à la police. Mais... c'est pas sûr, hein. Il fallait s'enfoncer un peu dans les quartiers mal famés de Station Square... beuh ouais ça existe *sbaff*. Mais que faire du gamin? En fait, il ferait mieux de rentrer chez lui. C'était elle qu'ils voulaient? Bah ils allaient la trouver. La renarde s'étira ostensiblement, se fit le "coup du cheveu" à la Loréal, vérifia discrètement son équipement (mais ne releva pas sa jupe *SBAFF*), et dit avec un sourire peu rassurant à la p'tite mouche:

-Bon, eh, j'vais pas rester là à m'emmerder. M'en vais leur arracher les... *se rend compte qu'un gamin de treize ans l'écoute* rah-heum. Fais attention.

Et elle se met à courir comme une dératée dans la rue où elle avait cru voir la silhouette, avec un sourire faisant trois fois le tour de sa tête. Elle tomba littéralement sur un gothique de la mort, qui disparaissait sous les chaînes, le rimmel et autres machins. La renarde lui tordit le poignet dans le dos avant qu'il ne file prévenir ses petits copains. Elle secoua la tête en laissant échapper un claquement de langue réprobatif.

-On n'a pas idée de vouloir tuer des gens pour des motos... très moches, en plus. Vous devriez être gentils, je vous ai refais la déco gratos! Bon, conduis-moi à tes potes, là, j'ai deux mots à leur dire...

Toujours le poignet dans le dos, le gothique commença à marcher sans piper mot. Bon, les passants les regardaient de travers, mais qu'ils appellent la police, ça arrangera notre renarde. Et là, une inspiration fit "tilter" les oreilles d'Elysha. Il allait la faire repérer, ce couillon! Elle se dépêcha de l'assommer d'un coup de manche de poignard sur le crâne, et le gothique pendit au bout de son bras comme une poupée de chiffons. Sans plus de délicatesse, Elysha le laissa tomber sur le trottoir. Il y avait beaucoup moins de gens, par ici. Juste une personne appuyée sur un lampadaire, lui tournant le dos et fumant une cigarette. Lui, il était reconnaissable, c'était un des "lieutenants" du gang. La renarde avança tout doucement jusqu'à ce qu'elle soit à quelques mètres de l'humain, puis elle prit, son élan, agrippa le lampadaire et fit en sorte que ses bottes s'écrasent sur les dents de l'humain. Il perdit connaissance et alla rejoindre son copain au sol. Le reste de la troupe ne devait pas être très loin. En effet, juste derrière le coin de la rue...

*Beuh... y en a que deux? Je suis vexée T.T*

Et bah ouais, que deux, p't'être armés, mais que deux derrière le coin de la rue. Bouhouhou. Ils avaient malgré tout entendu le type s'écraser par terre, et les trois se téléscopèrent, littéralement. La renarde rebondit en arrière, en même temps elle sortit deux couteaux de ses bottes, et, les fesses touchant le sol, elle les lança de toutes ses forces devant elle, les enfonçant chacun dans une épaule. Après réflexion, ça aurait pu être des passants ordinaires, mais bon, c'est pas comme si ça l'embêtait MUAHAHA *SBAFF*. Un bon coup de bottes dans les dents et ils allaient visiter le pays des merveilles. Tout en essuyant sa jupe pleine de saletés, Elysha se posait des question.

*C'est pas normal qu'il n'y en ai que quatre... il en manque deux que je connais déjà, et peut-être d'autres... des djeun's complètement fous ça se trouve à tous les coins de rues en ce moment... d'ailleurs j'aurais très bien pu être l'une des leurs. Bon, faudrait peut-être pas que je traînasse ici.*

Bon, au départ elle était censé aller au parc, alors elle va finir par pouvoir y passer un peu de temps, quand même. Mais loin, trèèès loin des mioches. Elle a eu sa dose, là. Gros dodo sur la pelouse en perspective o/.

-------------

*You're gonna go far, kid
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Lun 2 Aoû 2010 - 2:25

-HRPG- Désoler de l'attente. J'étais trop occupé.-Hrpg-


-Hm? Espionné? Nan.


*Elle n'a pas vraiment l'air sûr d'elle...*

Tourmi commença à s'ennuyer. Il veut bien rentrer chez lui, mais Essra a l'air distraite. Elle est dans ces pensées, c'est certain. Peut-être qu'elle va lui dire quelque chose. Lui donner quelque chose. Il ne sait pas. Mais le regard d'Essra se retourna vite vers... Une ombre? Il avait quelqu'un qui espionnait?

*Pas cette... bande de... Recycleur? Nan, Il faut que je leur trouve un autre nom... Pas très original...

-Bon, eh, j'vais pas rester là à m'emmerder. M'en vais leur arracher les... rah-heum. Fais attention.

*Pffff... Pourquoi je suis un gamin pour elle? Je n'aime vraiment pas sa... Bah, c'est vrai que je n'ai que 13 ans...*

Essra commença à courir vers l'endroit où étais la silhouette. Elle a remarqué un membre de cette gang? Mais en tout cas, tout le monde la regardait. Et sourtout Tourmi... Il ne court pas assez vite pour elle. Faut croire qu'elle est vraiment pressé... Tourmi est à peine à mi-chemin qu'Essra, est déja rendu dans la ruelle. Il attend Essra où il est. Juste au cas-où il y aurait des coup de feu. Essra resortit de la ruelle avec un... gothique. Il la guide? Pourquoi? Elle veut les anéentir? Cela l'arangerais. Mais la police, que feront-ils? Ils vont arrêter Essra et le gothique? Juste le gothique? Ou, qu'Essra... Il ne sait pas comment intervenir. Tourmi s'aproche d'Essra et elle assome le gothique immédiatement. Quoi? Il a fait quelque chose? Tout le monde regarde le gothique, Essra et Tourmi.

*On va me prendre pour le complice d'Essra? J'ai pas d'avocat... Faut pas que personne apelle la police. Sinon, Je vais avoir des problèmes... Bah, je n'aurai qu'à expliquer l'histoire du broyeur.*

Essra commença à s'aprocher d'une personne près du lampadaire. Quoi? C'est un autre membre de cette gang? Elle lui donne un coup de pied dans les dents et il tomba dans les pommes. Elle est peut-être dans une bande aussi? Ils sont rivaux? Tourmi n'a aucun lien avec cette histoire par contre. Plutôt, il n'avait. Maintenant, ils essaient de le tuer. Il a presque fait un tour dans un broyeur. Essra était encore dans ces pensées et elle fonça sur deux autres personne que Tourmi n'avait pas remarqué. Elle lança deux couteaux sur ces personnes. Là, il commence à avoir peur d'Essra. Lorsque Tourmi se retournit, les corps n'étaient plus là...

*Ils sont où les corps? Quelqu'un les a réveillé? Ou ils se sont réveillé tout seul... Je crois que je vais avertir Essra.*

"Essra, je ne sais pas si t'as vu, mais les corps ne sont plus là..."

Tourmi pointa l'endroit où était les corps et entendit un coup de feu... Quelqu'un a tirer... Et a toucher sa cible. Tourmi, il commença à saigner du bras.

"Arrrgh!
Pourquoi tout ce-ci m'arrive aujourd'huit? Qu'ai-je fais...
"

Tourmi se coucha par-terre pour éviter d'autre coup de feu. Et pensa aux corps... Peut-être qu'il y a un fusil par terre? Tourmi rempa j'usqu'où étais les corps. Tout ce qu'il y avait, c'était une clé... Tourmi la ramassa. Et quelqu'un s'aproche de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Ven 13 Aoû 2010 - 18:12

Elysha tourna les talons... et faillit écraser la mouche. Ah ça pour une mouche, un vrai pot de colle! Et complètement inconscient! Je serais lui, je me ferais kidnapper et on aurait tenté de me passer dans un broyeur comme une vulgaire bouteille en plastique, je rentrerais chez moi en pleurnichant! Enfin bon, avec ce qu'il a dit, il a dû en voir d'autre. Mais c'est pas une raison. Les poings sur les hanches et les sourcils froncés, la renarde s'apprêtait à lui faire passer l'envie de la suivre, et tant pis pour son âge.

-Non mais, demie-portion, c'est pas un jeu pour les...

-Essra, je ne sais pas si t'as vu, mais les corps ne sont plus là...

-Nyeuh? -_Ô

Des corps des corps, c'est vite dit, ils sont pas morts!... Enfin je crois *SBAM*. "Essra" suivit la direction que le petit lui indiquait du doigt, et constata effectivement que les dérangés du pois chiche qui leur tenait de cerveau avaient disparu... quoi, elle avait pas tapé assez fort? Guahaha, ça va s'arranger. Un coup de feu la fit sursauter. Lorsqu'elle tourna la tête, le petit était touché au bras.

-Arrrgh! Pourquoi tout ceci m'arrive aujourd'hui? Qu'ai-je fais...

T'avais qu'à pas la suivre, bien fait xp! Les pupilles d'Elysha s'étrécirent, elle murmura un "couche-toi" tout à fait inutile vu que c'était déjà fait, et commença à tirer elle aussi tout en cherchant un abri du regard. La petite bande n'était que d'un côté de la rue, la ruelle qui la coupait en ferait un assez bon. Elle jeta un œil du côté du renard, et laissa échapper un soupir excédé. Elle tira un couteau de son gant gauche et le balança entre les omoplates d'un pseudo-rappeur qui s'était glissé jusqu'au mioche. Avec toute la grâce d'un éléphant sur une bicyclette, je dois dire. L'ado glapit (oh, une bien piètre imitation de cet animal si noble qu'est le renard *SBAM*) et s'écroula juste devant les orteils du renardeau. HA! L'avait qu'à pas se fourrer dans ses pattes. En parlant du mioche. Elle attrapa le renardeau par le poignet, sans trop s'occuper du fait que ce soit le bras touché ou pas, et le balança littéralement dans la ruelle citée plus haut. Ensuite, pas de quartiers! Elle était partie pour tous les vider de leur sang. Tout le reste de la bande devait être là, ou en tout cas elle espérait. Son museau se garnit bientôt d'une cicatrice sanglante, et une balle fit un trou peu gracieux dans son oreille.

*Il... mon oreille! O_O Ils vont me le payer, ces saligauds!*

Ah non, on ne touche pas aux oreilles. Ni aux cheveux, c'est précieux tout ça. Lorsqu'elle n'eut plus de balles, il restait deux types qui ne devaient plus en avoir énormément. Elle avait quand même fait de son mieux pour ne tuer personne. Et ça leur faisait une bonne leçon. Il faut savoir analyser son adversaire avant de s'y frotter... sinon, a pique! Et il faut écouter ses parents (Oui c'est elle qui dit ça *SBAM*). Elle ne fit pas dans l'élégance, et, ne daignant pas recharger, elle sortit de sa cachette en trombe, puis sauta littéralement sur le plus proches des deux ados. Elle n'eut pas le temps de le poignarder au milieu du dos que son oreille déchirée "tilta". Voiture? HMMMM pas bon ça. La renarde repartit en courant vers la ruelle, à l'opposé du bruit, heureusement. Elle réfléchit deux secondes en observant la mouche, l'attrapa par le bras et recommença à courir. Le bras en bon état, celui qui tenait la clé. Elle le serrait comme une dingue, ne voulant surtout pas qu'il s'échappe. Pas folle, un gamin de cet âge on peut lui faire recracher tout ce qu'on veut. Pire, ils pourraient essayer de l'utiliser contre elle... c'est pas très souvent non plus qu'une tueuse fait copain-copain avec un gentil morveux tout mignon et manipulable à souhait. En disant "ils", je parle des flics, bien sûr. J'ai déjà dis que leur sirène s'entendait à des kilomètres? Bah, après tout ils s'attendaient juste à une bande de jeunes, ils voulaient certainement leur faire peur... bien que dans l'état où ils sont, ils ne pourront pas vraiment avoir peur... Passons. La renarde tenta de prendre un ton plus doux, et s'adressa à la p'tite mouche tout en regardant où elle allait:

-Courage, j'vais t'arranger ça et après je te laisserais tranquille, si ils reviennent t'as mon numéro... et puis ça me fera plaisir de leur botter le cul.

Et comme ce n'est pas son genre de ne pas s'énerver au moins une fois dans la journée, gamin ou pas gamin...

-MAIS BORDEL! T'as pas un minimum d'instinct de survie?! J'aime pas les gosses, mais de là à penser qu'ils sont assez cons pour se jeter la tête la première dans des ennuis pareils! Putaiiiin ça va être dur de te maintenir en vie à ce train-là!

Juste après ça, elle shoota une porte en verre à l'endroit où traînait une poignée en métal pendante, et balança le petit dans un ancien magasin vide.

-Restes dans la salle de derrière... enfin, c'est juste un conseil, si tu veux sortir et attendre tranquillement que les deux survivants reviennent te faire la peau, je ne t'en empêcherais pas. Je vais ramener de quoi soigner ton bras... oh, et si tu tentes de me suivre, je t'étrangle moi-même.

Et à la renarde de refermer la porte violemment et de se re-remettre à courir. Elle regardait de temps en temps derrière elle, mais ne voyait pas le petit ni les deux djeun's. Une demi-minute plus tard, elle s'engouffrait dans "sa" ruelle. Elle défonça à demi la porte, et finit par marcher normalement, caaaalmement dans l'escalier grinçant à souhait. Elle mit cinq minutes à chercher où elle avait bien pu mettre sa trousse de soin, et finit par la trouver sous son matelas. Sans s'attarder sur le fait que ce soit un drôle d'endroit pour une trousse de soin, elle la fourra dans un sac en cuir noir qu'elle mit en bandoulière avant de redescendre. Après plusieurs "WEEEEEEEE!!!!" et autres "Cassez-vous, bande de tocards!", notre renarde dérapa tout sourire devant la porte en verre du magasin abandonné. Elle entra le plus brutalement qu'elle pouvait, et marcha presque en sautillant vers la porte au fond de la salle. Est-ce que le renardeau était encore là? Peut-être qu'il était parti tout raconter à la police... enfin, la police la connaissait déjà, et un faux nom ne les avancerait pas du tout dans leurs recherches. Il n'y avait pas vraiment à craindre de ce côté-là. À moins que le fait qu'elle aime la barbe à papa leur soit utile *SBAM* mais je ne pense pas. D'un coup, "Essra" se trouva un peu stupide. Si ça se trouve elle allait entrer dans la pièce et il n'y aurait personne. Dans ce cas, si elle le retrouve, il passera un sale quart d'heure, on ne fait pas courir la GRANDE Elysha Ciopathe pour rien comme ça! Forbidden!

-HHHHHEEEEY, LA MOUCHE! T'ES VIVANT?!

Je sais, pas discret-discret.
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Dim 15 Aoû 2010 - 17:55

Pensant que c'était Essra, Tourmi regarda la personne et remarqua que ce n'était pas Essra... C'était un gars du coté de la gang. Nan, mais, cela ne finira jamais aujourd'huit? Les gars avait un pistolet et... un couteau dans le dos? Essra venait tout juste de lui lancer un de ces poignards. Facile à reconaître. Ils sont presque unique. Enfin, sa ne se vend pas à la porte d'à coté. Le gars tomba juste à coté des orteils de Tourmi. Il se leva pour éviter que le gars l'attaque et Essra l'empoigna par le poignet. Bien sûr, elle ne prit pas le temps de regarder quel bras et empoigna celui qui est blesser.

*Le broyeur ensuite, ceci. Je vais pas finir cette journée vivant...*

Essra ne prit pas le temps de viser et lanca Tourmi comme une boule de bowling dans la ruelle. Bon, l'attérisage, sa tête percuta le mur. Une chance qu'il était en bois. En brique, il aurait sûrement fait une comossion cérébrale. Bon, faut pas se plaindre. Essra lui a sauver la vie. C'est déja sa. Essra commença à être beaucoup moin agitée... Elle avait reçu une balle dans l'oreille.

"Elysha? sa va?"

*Je crois qu'elle va exploser... Elle va tous les tuer c'est certain."

Avec tout les coup de feu qu'il y avait, quelque chose pour rendre sourd. Essra arrêta de tirer, Tourmi s'apperçu qu'elle n'avait plus de balle. Bon, il est mort. Il repensa à sa famille... son frêre... ces parents... ces ancients amis... Et il se vida tout de suite l'esprit. Ce n'est pas finit. Tant qu'il est vivant, il ne faut pas ambandonner. Sinon, on n'avancera jamais dans la vie. C'est la réplique de Tourmi chaque fois qu'il fesait des érreures dans ces calculs vraiment importante. Tourmi aimerait bien aider, mais tout ce qu'il a, c'est une clé... Peut-être qu'Essra va en trouver l'uttilitée? Bon, il pourait l'appeler quand tout sera fini s'il trouve l'uttilité. Elle semble vraiment impliqué dans toute l'hystoire. Mais comment elle fait pour tous les batres? Nan, ils sont plus que dix, et elle les tue tous. Sauf deux, Essra s'était jeter sur un des deux gars, et arrêta tout de suite. Bon, c'était certain qu'elle avait autant entendu la voiture autant que Tourmi. Elle reprit le bras de Tourmi et commença à courir à l'opposée. Elle regarda la clé. Il faut croire qu'elle est interessée par la clé. C'est la clé de leurs "base"? Donc, elle est en "guerre" avec eux. Mais elle ne peut pas être seule. C'est impossible. Ils auraient tous attaquer en même temps sinon. Essra se calma un peu et elle parla.

-Courage, j'vais t'arranger ça et après je te laisserais tranquille, si ils reviennent t'as mon numéro... et puis ça me fera plaisir de leur botter le cul.


*Mouais, ma blessure ne fait pas si mal. il ne m'a pas frapper au milieu du bras. Elle n'est pas si profonde. Mais cela fait vraiment mal tout de même. Avec tout les coups sur la tête que j'ai reçu, je suis sur le point de faire une commossion. Ou peut-être que c'est déja fais...*

Essra reprit tout de suite après,

-MAIS BORDEL! T'as pas un minimum d'instinct de survie?! J'aime pas les gosses, mais de là à penser qu'ils sont assez cons pour se jeter la tête la première dans des ennuis pareils! Putaiiiin ça va être dur de te maintenir en vie à ce train-là!

*Wow, wow, calmos, calmos... Je ne me suis pas jeter dans le trouble, c'est elle qui a tout fait sa... À moin qu'elle parle d'où je suis rammasser la clé... C'était de l'instinct. Peut-être qu'il y avait un fusil... et en plus, j'ai bien fais de bouger de là. Sinon, je serais déja mort. Efin, je crois...*

Essra et Tourmi arrivèrent devant un magasin vide. ou presque. Et tira sur la porte en verre et elle le lança encore comme un vulgaire jouet. Il sait marcher. Pas obliger de le lancer à chaque fois...

-Restes dans la salle de derrière... enfin, c'est juste un conseil, si tu veux sortir et attendre tranquillement que les deux survivants reviennent te faire la peau, je ne t'en empêcherais pas. Je vais ramener de quoi soigner ton bras... oh, et si tu tentes de me suivre, je t'étrangle moi-même.

*Mouais, elle ne veut vraiment pas qu'on la suive. Mais chaque fois c'est pareils. Chque fois qu'elle part, c'est là qu'ils en profitent pour attaquer.*

Essra repartit et Tourmi fait comme elle a dit. Il va dans la pièce du font et remarque le propriétaire du magasin... C'était certain. Il avait le doight figer sur... l'alarme silencieuse... Et bah voilà! Il va être accuser de meurtre ou de complicité au meurtrier. Ou même, hold-up. Tourmi décida de quitter le magasin avant que les policiers arrivent. Bon, la porte était vérouiller. Mais pourquoi de l'extérieure? Tourmi décida de dire que ce n'est pas un hold-up mais qu'il est poursuivit par une gang. Le propriétaire ne le crut pas un instant et les policiers arrivèrent. Tourmi se cacha dans les toilette en espérant qu'il y avait une fenêtre. Et bingo! il y en a une. Tourmi passa par la fenêtre et tomba face-à-face avec un policier... Celui-ci, l'emmenna dans sa voiture. Il devait penser vite. Faut pas qu'il aille dans l'intérogatoire. Sinon, il est fait. Il risque d'avouer toute l'histoire. Bah, il n'a rien fait lui. Mais Essra par-contre... Il devait chercher une façon de sortir de la voiture. Soudain, il prenat la clé. Peut-être que... Tourmi se laissa transporter dans la prison juste avant l'intérogatoire. Il espéra très fort que sa va marcher. Il rentra la clé dans la sérrure... La tourna... Et clic! La porte s'ouvrit. Tourmi coura en dirrection du magasin et vit Essra qui repartit du magasin. Tourmi la rejoigna très vite.

"Ess... Ess... Essra, la police est venue me chercher... Dans le magasin... Pffff... Le propriétaire étais dans... Le magasin et il avait activer l'alarme silencieuse..."

*C'est sûr, elle va chercher un moyen de rire de moi ou autre chose... Toujours sa.*

Tourmi prit le temps de reprendre son soufle et continua.

"Tu sais la clé? Elle servait au cas-où ils auraient été attraper par la police. Elle servait à ouvrir la porte de la cellule. Et, un des deux gars qui restait est dans une autre cage. Je crois que la clé lui appartient. donc, en principe il n'en reste qu'un. Enfin, je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Mer 1 Sep 2010 - 10:54

-... La mouche?

-BORDEL VOUS ALLEZ TOUS VENIR M'EMMERDER, AUJOURD'HUI?!

*P'tain... c'est qui, lui? O.o*

Eh, c'est son bâtiment spécial poursuite là, qui ose venir occuper la place? Y a pas le droit! ... Apparemment il a fait la connaissance de Tourmi. Mais... il est où, maintenant? Elysha voulut ouvrir la porte, mais elle était verrouillée. Ne supportant pas qu'on se mette en travers de son chemin, elle défonça purement et simplement la pauvre porte qui n'avait rien demandé. Un gros hybride pitbull dans le fond de l'arrière-salle, courant de toute la force de ses graisseuses pattes. Elle ne savait pas ce qu'il voulait faire, mais il allait pas le faire. Et pour cause, la renarde lui sauta dessus et le menaça d'un poignard sous la gorge.

-Mon cher monsieur, n'auriez-vous point vu passer un renardeau blanc dans les alentours?

-Sss... si, j'ai, j'ai appelé la police et ils sont venus le chercher pitié mada-mademoiselle ne me tuer paaaaas!

-La police?... HAHA! Me dit pas que t'as pris cette lopette pour un voleur?! HAAAHAAA C'est trop drôle! Bon, soyons sérieux. Et, mon toujours cher monsieur, où l'ont-ils emmené? Et n'essayer point de me duper, ou je vous tranche le larynx.

-Oui mademoiselle! Ils l'ont emmené directement au commissariat le plus proche!

-Merci, mon éternel cher monsieur. Et pas un mots au chers policiers, n'est-ce pas?

-O.. oui, bien sûr, mademoiselle...

-Vous êtes chou. Bon, On s'revoit en enfer!

L'interrogatoire terminé, les mains dans les poches et sifflotant, Elysha marcha tranquillement vers la sortie. Elle s'attarda un peu dans la grande salle, fit demi-tour pour prévenir qu'elle reviendrait peut-être, et qu'il ne faudrait pas prévenir la police sous peine d'être parcouru de courants d'airs. Puis, juste devant la porte elle s'arrêta et réfléchit, les oreilles pointées vers l'avant. Comment allait-elle le sortir de là? Ce ne sera peut-être pas la peine, il n'avait rien à se reprocher, après tout. Elle n'aura qu'à le surveiller de loin à la sortie, au cas où la p'tite bande... Ah mais nan, suis-je bête, ils sont tous à l'hôpital ou en prison. Alors elle s'assurera juste qu'il sorte de prison. Satisfaite, elle sortit du magasin. Et tomba sur Tourmi. Elle le laissa parler, trop surprise pour dire quoi que ce soit. Et elle finit par secouer la tête et...

-Mais... Pourquoi tu t'es enfuis? T'avais qu'à servir l'histoire du gang, donc la pure vérité, et ils auraient eu la confirmation en cuisinant les deux survivants! T'es vraiment con, tu sais. Passons. En tout cas, cette histoire de clé est très intéressante, il m'en faudrait une, tiens. Donc il en reste encore un? Après ce que je leur ai fait subir, ça m'étonne qu'il ne reste pas en prison, bien loin de moi, héhé. En tout cas, ça m'étonnerait qu'il fasse quoi que ce soit, à moins qu'il garde une sulfateuse dans son salon.

La renarde s'étira, un grand sourire aux lèvres.

-Tu sais quoi, t'es pas doué en matière de survie, mais j't'aime bien. Si t'as un problème, t'as qu'à appeler. HAAAA J'ai a-do-ré ma journée! T'as plus de soucis à te faire, 'vais m'occuper du gars qui reste dans mon coin.

La renarde avisa la gouttière dans le coin d'un tout petit immeuble, grimpa jusqu'à la première fenêtre, se retourna et lança au renardeau:

-Au fait, mon vrai nom c'est Elysha!

Avant de monter à toute vitesse et de disparaître sur les toits. Elle adore les toits, personne ne vient vous chercher là-haut %D
Revenir en haut Aller en bas
tourmithefly

avatar

Masculin
MESSAGES : 168
AGE : 21
LOCALISATION : Là bas, ici, en chine, partout.
PERSONNAGE(S) : Tourmi The Fly

INFOS SUR LE PERSO
OBJETS OBTENUS:
POUVOIRS & ARMES:

MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   Ven 3 Sep 2010 - 2:13

-Hors RPG- le Rpg... Déja finit... Bah, j'ai eux du plaisir. -Hors RPG-

Tourmi regarda Essra qui essaya de s'en remettre. Il faut croire que Tourmi a parler <> trop vite. Tourmi se calma un peu et Essra commença à parler.

-Mais... Pourquoi tu t'es enfuis?*Je ne me suis pas enfuit... C'est la police qui est venue...*T'avais qu'à servir l'histoire du gang, donc la pure vérité, et ils auraient eu la confirmation en cuisinant les deux survivants! T'es vraiment con, tu sais. Passons. En tout cas, cette histoire de clé est très intéressante, il m'en faudrait une, tiens. Donc il en reste encore un? Après ce que je leur ai fait subir, ça m'étonne qu'il ne reste pas en prison, bien loin de moi, héhé. En tout cas, ça m'étonnerait qu'il fasse quoi que ce soit, à moins qu'il garde une sulfateuse dans son salon.

*Héééé... Je suis pas con... Je voulais juste pas qu'Essra ai des problèmes avec la police... Si elle est jamais contente, je vais faire tout ce qu'elle veut pas. Peut-être que là, elle comprendra.*

-Tu sais quoi, t'es pas doué en matière de survie, mais j't'aime bien. Si t'as un problème, t'as qu'à appeler. HAAAA J'ai a-do-ré ma journée! T'as plus de soucis à te faire, 'vais m'occuper du gars qui reste dans mon coin.

*Nan, je n'ai pas peur. enfin, un peu...*

Tourmi pensa finir sa journée maintenant et rentrer chez lui en voyant Essra Escalader le bâtiment. mais elle reprit,
-Au fait, mon vrai nom c'est Elysha!

*0_0 Elle m'a mentit. bah, je crois qu'elle ment souvent... C'est un défaut, mais qui peut être acceptable... M'enfin, je crois.*

Tourmi fais signe à Essr... Elysha et part. Pour lui, c'étais la pire journée de sa vie. Ou la deuxième... Il repartit vers sa maison et regrette un peu d'avoir donner l'argent de son Taxi... il était juste à coté de sa maison, mais là, à l'autre bout de la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adf.ly/1tnVm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une promenade.... *Terminé*   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une promenade.... *Terminé*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sonic/RPG :: ---Monde--- :: Les Villes :: Station Square-